Si les joueurs de Premier League ne sont pas bons, c'est à cause de leurs caries

Si les joueurs de Premier League ne sont pas bons, c'est à cause de leurs caries

DirectLCI
FOOTBALL - Près de 40 % des joueurs qui évoluent en Angleterre ont des caries, selon une étude publiée par le très sérieux British Journal of Sports Medicine. Et la plupart s'estiment perturbés dans leur vie de sportif professionnel.

Il y avait le problème des pieds carrés. Il existe désormais celui des dents cariées. Une étude très sérieuse publiée dans le British Journal of Sports Medicine affirme que presque 40 % des joueurs de foot professionnels en Grande-Bretagne ont des caries dentaires, dans certains cas suffisamment graves pour affecter leurs performances sur le terrain.

Le mauvais état dentaire de nombreux footballeurs était connu des professionnels de santé, mais son retentissement possible sur leurs performances restait à établir. Les chercheurs ont ainsi examiné 187 athlètes venus de huit clubs différents, dont cinq de Premier League (Hull, Manchester United, Southampton, Swansea, West Ham), et de 24 ans de moyenne d'âge. Et chacun a été interrogé sur l'impact de sa santé dentaire sur sa vie personnelle et professionnelle.

Certains joueurs peuvent manquer des entraînements ou des matchs

Leur bilan ? Des dents et gencives dans un état déplorable, certaines définitivement malades, une érosion dentaire dans plus de la moitié des cas, des dents de sagesse infectées et donc particulièrement douloureuses, relève l'étude. Les ''cas catastrophiques'' non traités ont des répercussions considérables, comme de cesser de s'entraîner ou de ne pas jouer un match, juge le professeur Needleman, à l'origine de l'enquête, cité par l'AFP. Même des infections mineures peuvent être douloureuses et perturber le sommeil, souligne-t-il.

Ces résultats sont similaires à ceux révélés au Brésil, en Espagne et aux Etats-Unis, dans d'autres études. L'étude pointe ainsi que très peu de clubs, malgré leurs investissements croissants, disposent de dentistes, ''même si les équipes commencent à reconnaître qu'il s'agit d'une priorité'', assure le professeur.

Par le passé, plusieurs joueurs de Premier League, comme Robin van Persie (Arsenal) et Florent Malouda (Chelsea), avaient affirmé avoir retrouvé la forme après extraction de leurs dents de sagesse. En 2009, Aly Cissokho fut recalé à la visite médicale alors qu'il était sur le point de s'engager avec l'AC Milan, à cause de problèmes de dents qui causaient d'autres blessures, selon le club lombard.

Plus d'articles

Sur le même sujet