VIDÉO – Corentin Tolisso pris à parti par Geoffrey Jourdren en pleine interview !

VIDÉO – Corentin Tolisso pris à parti par Geoffrey Jourdren en pleine interview !

FOOTBALL – Lyon a surclassé Montpellier (5-1) ce mercredi soir, mais c’est Corentin Tolisso qui focalise seul toute l’attention, pour avoir provoqué l’expulsion de Morgan Poaty dès la 8e minute de jeu en en rajoutant un peu (beaucoup). Ce qui a donné lieu à une invective surréaliste du gardien héraultais Geoffrey Jourdren, en direct à la télévision.

« Sur l'exclusion, je sais qu'il me tacle et me fait mal. Je n'ai pas revu les images, mais il me met une bonne semelle. Je préfère parler du match et des cinq buts que nous avons inscrits plutôt que de cet incident. » Corentin Tolisso, qui parlait ainsi dans les coursives du Parc OL après le coup de sifflet final de Lyon-Montpellier (5-1), ne s’en tirera pourtant pas à si bon compte. Car, plutôt que le festival offensif des Gones, c’est une scène survenue à la mi-temps qui restera comme l’image forte de cette soirée. Le milieu de l’OL donne alors une interview à beIN Sports quand le gardien du MHSC, Geoffrey Jourdren, débarque dans le champ de la caméra. 

« T’es blessé ? T’es blessé ? », demande le portier. « Ouais je suis blessé, j’ai mal », répond le Lyonnais en pouffant de rire. Mais son interlocuteur ne plaisante pas. Les yeux noirs de colère, il fixe le cadreur et insiste: « Vas-y montre ta blessure ! Montre ta blessure ! » Ostensiblement embarrassé, Tolisso réplique un déjà mythique : « Non mais pourquoi tu t’affiches frère ? » Jourdren continue pourtant, obligeant le journaliste à mettre prématurément fin à l’entretien, avant qu’un plan ne filme les deux hommes s’invectivant jusqu’au couloir menant au vestiaire. En cause : l’expulsion du Montpelliérain Morgan Poaty dès la 8e minute de jeu, alors qu’il ne semblait même pas avoir fait faute sur le milieu, accusé d’en avoir rajouté pour duper l’arbitre. Et pas qu’un peu.

« C’est quand même formidable qu’un joueur avec une triple fracture de la jambe suite à l’expulsion puisse marquer un doublé », ironisera Laurent Nicollin, de président délégué du MHSC. Quant à l’entraîneur, Frédéric Hantz, il est allé encore plus loin : « Tel qu’est organisé le foot français, il était inenvisageable que Lyon perde deux fois de suite dans son Parc OL après Bordeaux. Je suis malgré tout satisfait que Tolisso ait pu marquer deux buts et finir le match. » Autant dire qu’il risque d’y avoir du monde lors de la prochaine commission de discipline de la Ligue de football professionnel !

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques