VIDEO - Le Stade Rennais ridiculise l'OM (2-5)

VIDEO - Le Stade Rennais ridiculise l'OM (2-5)

FOOTBALL - De pire en pire... Vendredi 18 mars, l'OM a été sèchement battu par le Stade Rennais (2-5), dans son Vélodrome, en ouverture de la 31e journée de Ligue 1. C'est le septième match sans victoire pour des Phocéens toujours plus bas au classement. A l'inverse, Rennes s'invite sur le podium avant les matches du week-end.

La fin de saison va être longue pour l'OM... Après six matches sans victoire en Ligue 1 et le double dans son propre stade, Marseille n'a pas franchement trouvé la solution pour remonter la pente, ce vendredi soir. Lâchée par son propre public, dont une grosse partie avait décidé d'attendre le premier quart d'heure pour entrer dans l'enceinte, l'équipe de Michel était déjà menée 3-0... après 14 minutes.

Tétanisés, peu concernés, les partenaires de Lassana Diarra ont laissé Gourcuff (0-1, 4e) et Diagne (0-2, 9e) marquer de la tête tranquillement à bout portant. Ils ont ensuite été punis par le sort, le pauvre Nkoulou prenant Mandanda à contre-pied sur un tir de Dembelé (0-3, 14e). On a pendant un temps cru que le match pourrait dégénérer, à la fois sur et en dehors du terrain. Mais l'éclair de Thauvin, six minutes plus tard, a quelque peu réveillé l'OM. D'une frappe enroulée majestueuse, le joueur prêté par Newcastle a trouvé la lucarne de Costil (1-3, 20e).

Mandanda, l'erreur au plus mauvais moment

N'ayant plus grand chose à perdre, les Ciel et Blanc ont pris beaucoup de risques et ont profité d'une certaine certaine nonchalance soudaine des Bretons. Thauvin, qui avait buté une première fois sur Costil (12e), a vu Batshuayi connaître le même sort (36e) sur l'une de ses merveilles de passe. Finalement, l'ailier marseillais a mis le gardien rennais en difficulté sur un corner rentrant somme toute anodin : coupable d'une vraie bourde, Costil a permis à Rolando de marquer à bout portant (2-3, 50e).

L'OM a eu alors l'occasion de revenir, Cabella trouvant le poteau (52e), mais l'équipe phocéenne a été une fois n'est pas coutume trahie par Mandanda. Le portier numéro 2 des Bleus a commis une faute de main sur une belle frappe de Gourcuff (2-4, 58e), enterrant définitivement les espoirs marseillais. La dernière contre-attaque rennaise, conclue par Sio (2-5, 77e), ne venant que confirmer la prestation sans consistance des joueurs de Michel.

Au classement, Marseille pourrait passer quatorzième à l'issue du week-end et ne compter que quatre points d'avance sur la zone rouge (c'est le pire scénario possible). A l'inverse, le Stade Rennais va pouvoir observer les duels Lyon - Nantes (samedi) et Nice - Ajaccio (dimanche) pour savoir s'il sera encore sur le podium lundi 21. L'OM, lui, aura un oeil sur l'autre partie du tableau...

A LIRE AUSSI
>> Ligue 1 - Sauvé par Mandanda, l'OM tourne au ralenti à Lorient (1-1)
>>
Ligue 1- Sampaoli, disciple de Bielsa, l'entraîneur qu'il faut à l'OM ?

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques