VIDEO - Mbappé, Kanté, Neymar, Ramos... découvrez la liste officielle des 30 nommés pour le Ballon d’or 2017

DirectLCI
FOOTBALL – La liste des 30 joueurs nommés pour l’édition 2017 du Ballon d’or a été dévoilée ce lundi. LCI vous propose de découvrir cette liste, le favori, quelques outsiders et quatre Français.

Il n’en restera qu’un mais, en attendant que le nom de l’heureux élu soit finalement dévoilé à la mi-décembre, il s’agit déjà de découvrir les 30 nommés qui concourront pour le Ballon d’or, ce trophée individuel décerné chaque année à celui qui sera, ensuite, considéré comme le meilleur joueur de football de la planète. Cristiano Ronaldo, actuel lauréat, est favori à sa propre succession, après avoir marqué la saison, et plus particulièrement la Ligue des champions, de son empreinte. Lionel Messi, Neymar et Gianluigi Buffon font figure d'outsiders. 

Au-delà du lauréat lui-même, le Ballon d’or est aussi (surtout ?) l’occasion de découvrir le classement, établi par les votes d’un jury de journalistes du monde entier, qui dessine une hiérarchie planétaire des forces en présence dans le football. Cela permettra aussi d’y situer la place (et donc la valeur) de la France, par le nombre et l’identité de ses représentants dans ce top 30 mondial, par rapport aux autres grandes nations du sport-roi. Pour mémoire, l’an passé, il n’y avait que quatre tricolores parmi les 30 : Antoine Griezmann, Hugo Lloris, Dimitri Payet et Paul Pogba. Même chose cette année... avec trois petits nouveaux.

La liste des 30 nommés (mise à jour au fil de la journée)

Neymar

Il a rejoint le PSG cet été, devenant au passage le joueur le plus cher de tous les temps (pour 222 millions d’euros), dans le but spécifique de gagner le Ballon d’or. Mais il lui faudra vraisemblablement attendre au moins un an pour cela, tant Cristiano Ronaldo et son ex-coéquipier Lionel Messi ont de la marge. Le Brésilien, décisif en Ligue des champions avec le Barça (notamment lors du mémorable 6-1 infligé… au PSG) et depuis son arrivée à Paris, sans parler de ses buts essentiels en Seleçao, peut néanmoins espérer une place sur le podium, lui qui avait fini 5e en 2016.

Luka Modric

Derrière les buts en pagaille de Cristiano Ronaldo, il y a souvent les passes lumineuses du Croate, véritable architecte de ce Real Madrid qui n’en finit plus de tout gagner. Ses chances d’accéder au podium demeurent toutefois assez minces, le Ballon d’or ayant cette tendance rituelle à préférer ceux qui finissent les actions à ceux qui les construisent. En outre, le brillant meneur de jeu a été à la peine toute l’année avec sa sélection, tenue en respect par l’Islande lors des éliminatoires du Mondial 2018, et qui n’est même pas sûre de pouvoir accéder aux barrages…

Paulo Dybala

L’attaquant argentin de la Juventus est la grosse cote de cette édition 2017. Champion d’Italie et finaliste de la Ligue des champions, celui que l’on surnomme "le joyau" s’est, en outre, mis à empiler les buts à un rythme frénétique depuis septembre (10 en 7 matchs de Serie A !), ce qui plaît toujours beaucoup au jury. Difficile de l’imaginer rafler la mise, mais une place dans le top 3 est désormais tout à fait envisageable pour lui.

Marcelo

Autre membre éminent de ce Real Madrid quasi invincible, Marcelo vit, à 29 ans, ses meilleures années de footballeur. Toujours aussi percutant et bon centreur sur son côté gauche, il a, de plus, amélioré son placement et sa rigueur dans les duels défensifs, sous la férule d’un Zinedine Zidane particulièrement attentif. Mais il reste un défenseur et voilà maintenant onze ans de rang que le Ballon d’or consacre irrémédiablement un attaquant. Au mieux, l'arrière latéral peut viser le top 10.

N'Golo Kanté

Cocorico ! Le milieu défensif de poche de Chelsea intègre, enfin, cette caste des 30 meilleurs joueurs du monde. "Enfin" parce que, l’an passé déjà, sous les couleurs bleues de Leicester et de l’équipe de France, il avait affiché un niveau incroyable, le situant nettement parmi les références mondiales à son poste. Et comme le natif de Suresnes a eu la bonne idée de poursuivre sa progression en 2017, décrochant un titre de meilleur joueur de la Premier League et une place de titulaire chez les Bleus, il a cette fois été considéré comme incontournable. Son rôle de travailleur de l’ombre le condamne toutefois malheureusement au top 10, voire au top 20. Sa présence dans cette liste de 30 doit donc, en soi, être vue comme une consécration. 

Sergio Ramos

Et si c’était lui, le meilleur joueur du Real Madrid ? La question mérite d'être posée, au regard de la régularité de ses performances, des difficultés créées à son équipe par chacune de ses absences, et de son influence globale sur ses partenaires, qu’il sait mieux que personne remonter comme des pendules quand le bateau tangue. C’est peu dire que le défenseur central espagnol reste le meilleur du monde à son poste. Il avait fini 20e l’an passé, mais peut raisonnablement espérer, ayant tout gagné cette année, un énorme bond au classement de 2017.

Luis Suarez

Souvent abonné au podium, l’Uruguayen s’était fait chiper la 3e place sur le fil par Antoine Griezmann l’année dernière. Peut-il espérer mieux cette fois ? C’est toute la question, car le FC Barcelone n’a remporté qu’une Coupe d’Espagne. Mais en même temps, le buteur a continué de marquer, dans des quantités pour le moins conséquentes (34 buts en 48 matchs toutes compétitions confondues). Une certitude : dans le pire des cas, il ne sera pas très loin du top 5.

Philippe Coutinho

Le leader technique de l’attaque de Liverpool a bien failli devenir, cet été, l’une des stars du Barça, en lieu et place de son ami Neymar. Mais son club anglais est allé jusqu’à refuser une offre frôlant les 200 millions d’euros pour le conserver, ce qui dit tout de sa valeur sur le marché… et sur le terrain. Sa première présence dans la liste ne constitue, en tout cas, pas une surprise. L'international brésilien pourrait même, qui sait, s’incruster d’emblée dans le top 15.

Jan Oblak

Demi-finaliste de la Ligue des champions 2017, l’Atlético de Madrid a cependant fait moins forte impression cette année que lors des saisons précédentes. Sa plus grande force reste toutefois sa solidité défensive, et le club doit beaucoup, à ce sujet, à son gardien slovène de 24 ans, sollicité cet été par les plus grands clubs d’Europe (dont le PSG). Il a donc plus que mérité, par son sang-froid et sa régularité, sa toute première présence dans la liste des 30 finalistes.

Dries Mertens

Le Belge du Napoli n’avait, lui non plus, encore jamais eu droit à l’honneur d’une présence dans le top 30. Mais ses prestations étincelantes, en Italie comme en Europe, en club comme en sélection, n’ont, heureusement, échappé à personne cette année. Il faut dire que ses 42 buts inscrits en 54 matchs, statistiques phénoménales pour un milieu de terrain, ont beaucoup aidé.

Kevin De Bruyne

Le football belge se porte bien, merci pour lui. Le voici qui case un deuxième représentant dans le top 30, en la personne de l'attaquant de Manchester City, très en vue malgré les résultats en dents de scie de son club. S'il n'est toujours pas devenu un grand buteur (9 buts seulement en 52 matchs cette année), Kevin De Bruyne a néanmoins un style de jeu spectaculaire qui plaît au grand public. Son palmarès collectif vierge l'empêche, quoi qu'il en soit, d'espérer mieux qu'une nouvelle place dans cette liste.

Robert Lewandowski

Autre habitué des nominations parmi les 30 "finalistes", l'attaquant du Bayern Munich a une nouvelle fois convaincu cette année. Ses statistiques parlent pour lui : 38 buts en 42 matchs cette saison, 9 en autant de rencontres au début de celle-ci. Problème : il n'a cette fois qu'un titre de champion d'Allemagne à faire valoir collectivement, le club bavarois ayant échoué en Ligue des champions (élimination en quarts de finale par le Real Madrid) et en Coupe d'Allemagne (défaite en demi-finales contre Dortmund). Le 16e du classement de l'an passé ne peut donc guère progresser dans celui de 2017.

David De Gea

Sans faire beaucoup de bruit, le gardien espagnol de Manchester United demeure l'une des pointures mondiales à son poste. SCe rôle de portier, et ce déficit de notoriété, le condamnent cependant à une place d'honneur dans le classement final, dont il fera partie pour la toute première fois.

Harry Kane

La nouvelle coqueluche du football anglais ne pouvait raisonnablement pas être écarté de cette liste des 30. Resplendissant avec Tottenham, où il affole les compteurs (42 buts en 44 matchs toutes compétitions confondues cette année), l'attaquant a, en outre, pris le leadership technique de la sélection anglaise. Ce qui valait bien une première intégration à cette liste.

Edin Džeko

On n'arrête plus le capocannoniere de l'AS Roma et de l'équipe de Bosnie, auteur de 47 buts en 58 matchs depuis janvier 2016 ! Meilleur buteur du Championnat italien et de la Ligue Europa, le grand attaquant conjugue même cette efficacité dantesque à des gestes techniques sublimes. Le peu de visibilité du Calcio, où la Juventus accapare toute l'attention, l'empêchera sans doute d'accéder au top 10, mais ce serait, en l'occurrence, une forme d'injustice. 

Antoine Griezmann

Après la présence du milieu de terrain de Chelsea, N'Golo Kanté, un nouveau Français fait son entrée dans la liste des 30 nommés pour le Ballon d'Or, en la personne d'Antoine Griezmann, l'attaquant de l'Atletico Madrid. Sur le podium en 2016 derrière Cristiano Ronaldo et Lionel Messi, "Grizou" a réalisé une année 2017 moins impressionnante mais figure tout de même parmi les joueurs importants du Vieux Continent. Demi-finaliste de la Ligue des champions avec les Colchoneros, le joueur de 26 ans a inscrit 23 buts en 45 matchs cette année.

Toni Kroos

Avec Luka Modric, c'est LE maestro du milieu de terrain du Real Madrid. Raffiné, extrêmement précis et doté d'un énorme volume de jeu, l'Allemand a joué un rôle prépondérant dans l'année exceptionnelle effectuée par les Merengues et a grandement participé aux sacres du Real en Liga et en Ligue des champions. Avec Modric, Sergio Ramos et Marcelo, Kroos est le quatrième Madrilène à apparaître dans le top 30 du Ballon d'Or cette année.

Gianluigi Buffon

À 39 ans, Gianluigi Buffon, est toujours aussi fort et aussi important pour la Juventus Turin, où il évolue depuis 2001. Champion d'Italie avec la Vieille Dame, le légendaire portier italien a une nouvelle fois échoué en finale de la Ligue des champions cette année, lourdement battu par le Real Madrid sur le score de 4-1. Avec le gardien de l'Atletico Madrid Jan Oblak et celui de Manchester United David De Gea,  il est le troisième gardien de but nommé dans les 30 meilleurs joueurs du monde.

Sadio Mané

Transféré pour près de 36 millions d'euros à Liverpool en provenance de Southampton à l'été 2016, Sadio Mané aura porté les Reds durant une grande partie de la saison, étant le meilleur buteur de son club la saison dernière avec près de 13 buts inscrits en Premier League. Malgré un palmarès vierge de trophée sur l'année écoulée, ses performances lui ont valu d'être sélectionné dans l'équipe-type du championnat anglais.

Radamel Falcao

Il y a encore quelques mois, on le croyait perdu pour le football de très haut-niveau. Gravement blessé en janvier 2014 lors d'un match de Coupe de France contre Chasselay (CFA), Falcao a galéré durant deux saisons, enchaînant des prêts à Manchester United et Chelsea, sans succès. C'est à l'aube de la saison dernière que le "Phénix" va renaître de ses cendres, gratifiant l'AS Monaco de superbes performances et l'aidant à remporter la Ligue 1 aux dépens du PSG et se hissant jusqu'en demi-finale de la Ligue des champions, échouant face à la Juventus Turin.

Pierre-Emerick Aubameyang

Avec Sadio Mané, le Sénégalais de Liverpool, Pierre-Emerick Aubameyang est le deuxième joueur africain à figurer dans le top 30 du Ballon d'Or cette année. Joueur-clé du Borussia Dortmund depuis maintenant cinq saisons, "PEA" a remporté la Coupe d'Allemagne et a terminé meilleur buteur de la Bundesliga avec 31 réalisations en 32 rencontres.

Mats Hummels

Figurant parmi les défenseurs cenraux les plus doués de sa génération, Mats Hummels exploite le meilleur de son potentiel au Bayern Munich, son club formateur, après un passage réussi au Borussia Dortmund. Vainqueur de la Bundesliga la saison dernière, Hummels a échoué dans la quête des Bavarois à glaner la Ligue des champions, échouant en quarts de finale de la compétition face au futur vainqueur, le Real Madrid.

Edinson Cavani

Repositionné dans l'axe après le départ de Zlatan Ibrahimovic à Manchester United à l'été 2016, Edinson Cavani a empilé les buts avec le Paris Saint-Germain, terminant meilleur buteur de la Ligue 1 avec 35 réalisations en 36 matchs. En Ligue des champions, et ce malgré la piteuse élimination face au Barça en huitième de finale, l'Uruguayen a inscrit huit buts en autant de rencontres de C1.

Karim Benzema

Dans l'ombre de Cristiano Ronaldo depuis plusieurs saisons au Real Madrid, Karim Benzema n'en est pas moins important dans le système de la Casa Blanca. À l'instar de Modric, Ramos ou encore Marcelo, "KB9" a grandement participé à la saison grandiose en Liga et en Champions League des Madrilènes, inscrivant 11 buts en 29 matchs de Liga. Karim Benzema est le troisième Français à apparaître dans ce classement, avec Antoine Griezmann et N'Golo Kanté.

Lionel Messi

Malgré un palmarès garni d'une seule Coupe d'Espagne sur la saison 2016-2017, Lionel Messi a réalisé une saison exceptionnelle en terme de statistiques, inscrivant 37 buts en 34 matchs de Liga, faisant de lui le meilleur buteur du championnat, sans oublier les 11 réalisations en neuf rencontres de Ligue des champions. Outre ces superbes performances, "La Pulga" n'a pu faire mieux qu'un quart de finale en Ligue des champions, étant éliminé par la Juventus Turin avec le FC Barcelone, et finissant deuxième en championnat derrière le Real Madrid.

Eden Hazard

Présenté depuis ses débuts comme un génie balle au pied, Eden Hazard alterne le bon et le moins bon avec Chelsea depuis plusieurs saisons. Néanmoins, le meneur de jeu belge a réalisé de grandes performances en 2017 avec 9 buts en 31 matchs, contribuant grandement au sacre de Chelsea en Premier League.

Isco

Il a souvent été contesté et mis en concurrence lors de son parcours au Real Madrid. Pourtant, Isco a toujours su rebondir et, couvé par Zinédine Zidane, a pris part aux nombreux succès du Real Madrid, délivrant caviar sur caviar au duo Benzema-Ronaldo. Supérieur à James Rodriguez, parti depuis au Bayern Munich, le joueur formé au FC Valence a profité de l'absence de longue durée sur blessure de Gareth Bale pour s'imposer comme le dépositaire du jeu des Merengues.

Leonardo Bonucci

Champion d'Italie et finaliste malheureux de la Ligue des champions au printemps dernier, le défenseur central Leonardo Bonucci a réalisé une année exceptionnelle, étant le pilier défensif de la Juventus Turin au côté de Giorgio Chiellini. Transféré à l'AC Milan cet été contre 40 millions d'euros, Bonucci connaît un début d'exercice 2017-2018 plus compliqué que prévu sous les ordres de Vincenzo Montella.

Kylian Mbappé

Mais où va s'arrêter l'irrésistible Kylian Mbappé ? Dans le sillage de son arrivée retentissante au Paris Saint-Germain cet été, Kylian Mbappé figure parmi les 30 joueurs nommés au Ballon d'Or, faisant de lui le plus jeune joueur dans la liste, devançant de seulement six jours l'Anglais Michael Owen. Champion de France avec l'AS Monaco l'été dernier, le nouveau chouchou des Français a inscrit 24 buts en 43 matchs en 2017.

Cristiano Ronaldo

Avec près de 41 buts en 43 matchs en 2017, Cristiano Ronaldo est candidat à sa propre succession et ce malgré un début de saison 2017-2018 tronqué par une suspension de cinq matchs en championnat. Pion essentiel du Real Madrid en Liga mais surtout en Ligue des champions la saison dernière, notamment lors de la phase finale, "CR7" est le grandissime favori de cette liste.

Plus d'articles

Sur le même sujet