Assaut à Saint-Denis : "On peut s'attendre au pire", affirme l'ancien chef de groupe du GIGN

DirectLCI
Une intervention massive du raid, l'unité d'élite de la police nationale, est en cours mercredi à Saint-Denis, en banlieue parisienne, dans le cadre de l'enquête sur les attaques terroristes de vendredi. Plusieurs personnes sont retranchées dans un appartement du centre-ville de cette ville. Des échanges de coups de feu ont éclaté entre ces individus et les policiers. Les explications de l'ancien chef de groupe au GIGN, Jean-Luc Calyel.

Plus d'articles