Attentats à Paris : "Les policiers manquent de moyens"

DirectLCI
Souvent, les apprentis terroristes "sont des jeunes discrets, qui utilisent des messageries cryptées", a expliqué Georges Brenier, chef du service de police de TF1. D'où la difficulté de repérer leurs activités pour la police.

Plus d'articles