Attentats à Paris : l'Etablissement français du sang face à l'afflux de donneurs qu'il "n'a pas contrôlé"

DirectLCI
Au lendemain des attentats qui ont fait au moins 128 morts à Paris ce vendredi, l'Etablissement français du sang (EFS) faisait face à un afflux de donneurs qu'il n'a pas contrôlé. "Nous n'avons pas les moyens de prélever tous les donneurs qui viennent", a expliqué son directeur, le professeur Philippe Bierling.

Plus d'articles