Attentats de Paris : le commando neutralisé mercredi "pouvait passer à l'acte"

"Tout laisse à penser" que le groupe de personnes interpellées ou abattues mercredi matin lors d'un raid sur un appartement à Saint-Denis pouvait commettre un nouvel attentat, a déclaré le procureur François Molins, quatre jours après la série d'attaques qui a ensanglanté Paris.

Plus d'articles

En ce moment

Rubriques