Attentats de Paris : unité nationale, Les Républicains ont du mal à se positionner

DirectLCI
ÉDITO. François Hollande était devant le congrès des maires de France, ce mercredi. Le chef de l'État a affirmé qu'il ne devait pas y avoir de clivage politique en cette période de crise intérieure, faisant référence à la séance houleuse qui s'est déroulée à l’Assemblée nationale et les sifflets venant de l'opposition. A deux semaines des régionales, Les Républicains ne savent pas vraiment quelle position adopter. Découvrez l'édito d'Arlette Chabot.

Plus d'articles