Attentats du 13 novembre : "Un contrecoup pour les soignants"

DirectLCI
Philippe Juvin, chef des urgences à l'hôpital Georges Pompidou, explique comment se sont déroulées les premières heures de prise en charge des nombreux blessés des attentats. Grâce au plan blanc, tout était organisé. Mais il insiste sur la difficulté pour les soignants de faire face après coup, à tout ce qu'ils ont pu voir.

Plus d'articles