Autrefois rare, noble et cher, le cachemire se démocratise

Près de 15.000 tonnes de ce duvet précieux sont consommées chaque année, 20 fois moins que la laine de mouton. Rare, noble et cher, depuis quelques années, le cachemire a pourtant emprunté la route de la démocratisation. Les prix baissent tandis que le marché enfle. Il fallait compter 300 euros, il y a dix ans pour un pull de qualité, contre 100 euros aujourd'hui. En France, 95% de ventes se font sur des cachemires tissés à deux fils. Stylisé ou classique, l’entretien est primordial.

Plus d'articles

Les tags

    En ce moment

    Rubriques