Ces sites pour que vous trouviez l’amour… de manière différente

Ces sites pour que vous trouviez l’amour… de manière différente

INITIATIVES – Trois Nantais viennent de créer Choisis ta voix, site de rencontre basé sur l’écoute des voix. Il y a six mois, était aussi lancé le site Trouve ton petit Lu, destiné aux rencontres entre Nantais. Zoom.

Et si l’amour était vraiment aveugle ? Qu’une simple intonation pouvait révéler beaucoup sur une personnalité ? C’est en se basant sur ce principe que trois trentenaires Nantais ont créé Choisis ta voix , un site de rencontre basé… sur la voix.

"On voulait permettre aux gens de se rencontrer de manière différente", indique Vincent Vrignaud, directeur commercial. Sur le marché du célibat, il y a déjà du choix : environ 2 000 sites de rencontres en France. "En ce moment, la mode est aux sites communautaires, fonctionnant par affinité, avec des profils très pointus, à la limite du psychologique pour être sûr de rencontrer les gens avec exactement les mêmes goûts", indique Arnaud Charpentier. Surtout, "tout se fait en terme de présentation physique."

Place à la poésie et l'imagination

Manque de poésie, impression de faire sa sélection dans un catalogue ? Un peu. Avec la voix, ils proposent "une autre approche, plus vivante, plus vraie". Déjà testée, et validée : "Dans nos expériences professionnelles précédentes, on fonctionnait beaucoup par téléphone", indique Vincent. "On s’est rendu compte que beaucoup de choses passent par la voix : émotions, identité… Le vocabulaire utilisé, les intonations peuvent traduire plus que du texte et des photos, pas forcément représentatives. Et la voix est plus dure à truquer."

Concrètement, choisistavoix.com demande d’abord des critères de base très simples : âge, lieu géographique, enfants ou non . Mais surtout, il permet aux visiteurs d’enregistrer un court texte sur son profil, et d’aller écouter ceux des autres. "C’est notre point fort, mais ce n’est pas obligatoire. Tout le monde n’est pas à l’aise à l’oral", précise Arnaud. La photo de profil apparaît floutée. "L’idée est de discuter d’abord, et si les célibataires se plaisent, ils peuvent faire apparaître leur visage."

Se lancer sur le marché des sites de rencontres grâce à un concept différent, c’était aussi l’idée de Mathilde Porcheron, qui a lancé en août dernier Trouve ton petit Lu, destiné aux rencontres entre Nantais. Et aujourd’hui, avec quasiment 6 000 inscrits et 25 000 pages vues chaque jour, le succès est largement au rendez-vous. Comment l’expliquer ? Sans doute par "ces petits plus qui font la différence", estime la jeune entrepreneuse comme le verre offert dans un bar de la ville lors de la première rencontre.

Plus d'articles

En ce moment

Rubriques