Davantage de mécénat pour restaurer le patrimoine de Midi-Pyrénées

Davantage de mécénat pour restaurer le patrimoine de Midi-Pyrénées

CULTURE – La Drac et la Fondation du Patrimoine ont décidé de collaborer afin de développer le mécénat. L'objectif est d'aider les petites communes et associations à restaurer leur patrimoine.

Davantage de parrainage pour restaurer les monuments historiques. La convention signée entre la Drac (Direction régionale des affaires culturelles) et la Fondation du Patrimoine, permettra de développer le mécénat. Les fonds récoltés iront à la rénovation des bâtiments historiques de Midi-Pyrénées.

"Avant, chaque acteur travaillait de son côté, aujourd'hui l'action commune d'un partenaire public et privé va simplifier la démarche des particuliers et des entreprises qui souhaitent devenir mécènes", se félicite Laurent Roturier, directeur régional de la Drac.

Augmenter la part du mécénat

Chaque année près de 15 millions d'euros sont consacrés en Midi-Pyrénées à l'enveloppe "restauration" dont 5 millions, émanant des entreprises ou particuliers. "L'idée est d'augmenter cette part", indique de son côté René Mouysset, délégué régional de la fondation du Patrimoine.

Car si la région recense près de 2600 monuments classés au patrimoine historique, les communes regorgent de chapelles, lavoirs, musées ou pigeonniers non classés. Et qui mériteraient quelques travaux. La cathédrale Saint Alain à Lavaur ou l'orangeraie du château de Pierre-Paul Riquet ont vu leurs travaux réaliser grâce à l'apport de fonds par des mécènes.

Dans l'action du mécénat, les donateurs bénéficient d'avantages fiscaux. C'est ce qui a incité le groupe Total à verser 50 000 euros dans la rénovation de l'hôtel Dumay qui abrite le musée du Vieux-Toulouse dans le centre-ville. Les travaux d'un montant de 300 000 euros porteront jusqu'en 2016 sur les deux tours capitulaires, les portes intérieures et les façades.  

Plus d'articles

Les tags

    En ce moment

    Rubriques