Deux policiers belges arrêtés alors qu'ils convoyaient des migrants vers la France

RELATIONS FRANCO-BELGES - C'est une arrestation inédite qui s'est déroulée ce mardi soir sur la commune de Nieppe dans le Nord. Selon nos informations, deux policiers belges qui convoyaient treize migrants, dont trois mineurs, de la Belgique vers la France, ont été amenés au poste de police.

Tout  s'est déroulé dans la soirée du 19 septembre sur la commune de Nieppe, dans le Nord. Selon nos informations, la Bac d'Armentières a été alertée par un habitant qui jugeait suspecte la présence d'un fourgon. En procédant à la fouille du véhicule, les policiers ont découvert treize migrants d’origine irakienne et afghane, dont trois mineurs. Chose inédite : ledit véhicule était conduit par... deux policiers belges. 


Des policiers qui ont été entendus au commissariat dans le cadre d'une audition libre, puis relâchés. Selon une source proche du dossier, ils ont expliqué ne pas s'être rendus compte qu'ils étaient côté français, avant d'avouer qu'ils cherchaient un endroit discret pour abandonner les migrants. Encore plus étrange, ce déplacement aurait été réalisé, selon eux, avec l’accord de leur hiérarchie.

VIDEO - Policiers belges arrêtés: l'Elysée tente de temporiser

Alors que s'est-il passé ? Selon la RTBF, mardi matin, un routier a entendu des bruits dans son camion alors qu'il vient de pénétrer sur le territoire belge en provenance de Calais. Il appelle la police française qui découvre les migrants. La police belge, compétente sur son sol, les embarque et les emmène à Ypres pour les interroger. Ces migrants voulaient apparemment rejoindre l’Angleterre et se seraient trompés de camion. 


En temps normal, les policiers belges auraient dû laisser les migrants repartir d’eux-mêmes mais, à la nuit tombée, ils ont décidé de les rapprocher de la France. Ils les auraient déposés 50 mètres après la frontière, sur le sol français, donc. Avant leur arrestation.

D'autres "voyages" similaires auraient déjà eu lieu

Les deux fonctionnaires belges auraient reconnu que d’autres "voyages" similaires auraient déjà eu lieu au cours des derniers mois. Selon nos informations, lundi 18 septembre au soir, d'autres policiers belges avaient convoyés des migrants de la Belgique vers la France. Migrants introuvables depuis.


L'Elysée, les ministères de l'Intérieur et des Affaires étrangères, ainsi que le parquet de Lille, ont été avisés de cette affaire. Bernard Cazeneuve a exprimé son "incompréhension" et "convoqué l'ambassadeur pour en parler".


Selon la Voix du Nord, le parquet de Tournai, renvoi la balle vers les autorités françaises  : "C’est déjà arrivé dans l’autre sens", raconte-t-il. "On a déjà interpellé des policiers français avec des migrants dans le Tournaisis, c’est arrivé au moins une fois."

JT 20H - Convoi de migrants : les deux policiers belges arrêtés avouent l’avoir fait à plusieurs reprises

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques