Devant le Bataclan, "la vie semble s’être arrêtée"

Dans le 11eme arrondissement, les anonymes abasourdis viennent déposer des fleurs devant la salle de concert du Bataclan. Le quartier est totalement bouclé, et investi par les enquêteurs de la police scientifique. "On a vu sortir les vêtements des victimes, des éléments cruciaux pour l’enquête" rapporte Esther Lefebvre.

Plus d'articles

En ce moment

Rubriques