Grève contre la réforme du Code du travail : quelles perturbations dans les transports ?

DirectLCI
GREVE - Dans la continuité du 12 septembre, une nouvelle journée de mobilisation a lieu ce jeudi 21 septembre, à l'appel des trois syndicats de cheminots (CGT, Unsa, SUD). On fait le point sur les perturbations à venir.

La quasi-totalité (95%) des trains de la SNCF rouleront normalement ce jeudi malgré l'appel à la grève contre la réforme du code du travail lancé par trois syndicats de cheminots (CGT, Unsa, SUD), a-t-on appris mercredi auprès de l'entreprise. De son côté, la RATP annonce un "trafic normal sur l'ensemble des réseaux RATP" en région parisienne.


"Le trafic sera quasi normal demain, 95% des trains vont rouler normalement", a indiqué à l'AFP un porte-parole de la SNCF. Aucune perturbation n'est ainsi prévue sur le réseau TGV et International.

En vidéo

Avec la contestation sociale, le spectre de la pénurie d’essence ressurgit

En région parisienne, les seules difficultés attendues sur le réseau Transilien sont concentrées sur les lignes P, R et U (1 train sur 3). Ailleurs, 80% des Intercités doivent circuler, la grève devant n'affecter que la circulation des Paris-Limoges-Toulouse et Bordeaux-Marseille (1 sur 2).


Du côté des TER, la prévision est de 84%, avec des perturbations prévues en Bourgogne (50% de trains maintenus), Franche-Comté (60%) et Aquitaine (62%). La grève de jeudi s'annonce ainsi moins suivie que celle du 12 septembre, qui avait fortement perturbé le trafic sur les lignes de banlieue parisienne. Et ce malgré la mobilisation de l'Unsa-ferroviaire (deuxième syndicat), qui a appelé lundi les cheminots à faire grève, rejoignant les appels de la CGT (1er), SUD (3e), FO et First (non représentatifs).

Plus d'articles

Sur le même sujet