Heurts à Calais : "Pour faire régner l'ordre", le premier adjoint au maire milite pour un dispositif militaire

Mercredi, le gouvernement a dénoncé l'action de militants de l'association radicale No Border qui "poussent les migrants à l'émeute". Sur LCI, le premier adjoint Les Républicains au maire de Calais Emmanuel Agius a réclamé l'intervention immédiate de l'armée "pour faire régner l'ordre sur place".

Plus d'articles

En ce moment

Rubriques