Le film "Annabelle" déprogrammé pour des raisons de sécurité

Le film "Annabelle" déprogrammé pour des raisons de sécurité

FAIT DIVERS – A la suite de plusieurs débordements durant la projection, le film d'horreur Annabelle a été déprogrammé du cinéma Les 3 Palmes, dans le quartier de la Valentine, à Marseille.

C’est ce que l’on appelle un bad buzz. A la suite de plusieurs débordements lors de la projection d' Annabelle (interdit aux moins de 12 ans), la direction du cinéma Les 3 Palmes à Marseille a décidé de déprogrammer ce film d’horreur relatant l’histoire d’une poupée tueuse possédée par des esprits maléfiques.

A LIRE AUSSI >> Non, le film Annabelle ne rend pas fou...

Sorti en salles mercredi, le film est arrêté "pour des raisons de sécurité", nous indique le complexe. Selon nos renseignements, la projection aurait été émaillée de plusieurs incidents les jours précédents. Des faits relayés par @louistmysmile sur Twitter : "une pote qui était dans la salle d'Annabelle m'a dit qu’il y avait eu pleins de bagarres", écrit-il sur le réseau social.

De nombreux précédents pour ce genre de films

Du côté du cinéma du Prado, dans le 8e arrondissement de Marseille, Annabelle a également été retirée. "Mais pour des raisons techniques", précise la direction, consciente toutefois des problèmes générés lors de la projection de ce genre de films. "Ça amène une clientèle de jeunes pas facile", indique-t-elle pudiquement.

En novembre 2012, un journaliste de metronews avait pu le constater dans une salle parisienne lors de la sortie de Paranormal Activity 4. Cris, insultes, bagarres, la sécurité avait dû intervenir à plusieurs reprises. Plusieurs salles en France avaient même décidé de le déprogrammer pour éviter des incidents. A croire que les histoires d’esprits ou de poupée tueuse échauffent les esprits.
 

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques