L'éclairage urbain à base de bactéries marines, c'est (bientôt) possible ?

L'idée est née dans l'esprit de trois jeunes scientifiques. Ces dernières ont récupéré des bactéries marines, autrement dit des gênes de plusieurs poissons (méduses, lucioles) pour s'en servir d'éclairage. Ces micro-organismes vivants sont capables, dans le noir, de produire de la lumière. Ce concept pourrait s’appliquer très prochainement dans plusieurs rues de villes françaises. Une vingtaine d’entreprises se disent déjà intéressées par ce système.

Plus d'articles

Les tags

    En ce moment

    Rubriques