Mobilisation dans les Pyrénées pour retrouver la mère perdue d'un bébé ours

Mobilisation dans les Pyrénées pour retrouver la mère perdue d'un bébé ours

NATURE – Un bébé ourson retrouvé errant dans une localité des Pyrénées catalanes a été pris en charge par les autorités locales qui tentent de retrouver sa mère perdue depuis plusieurs jours.

Le Conseil général d'Aran a mis en ligne une vidéo (ci-dessus) où l'on peut faire la connaissance de l'oursonne Auberta.

Opération protection. Depuis près de semaines maintenant, les agents espagnols du Conseil général d'Aran, vallée des Pyrénées catalanes située côté espagnol, se mobilisent pour venir en aide à une oursonne qui a perdu sa mère dans le massif des Pyrénées. Ce bébé ours de l'année a été découvert errant, seule, le 17 avril dernier, sur le territoire d'Aubert, un village du Val d'Aran.

Une première fois recueillie par les autorités locales, en concertation avec leurs homologues français de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), qui l'ont nourrie pendant deux jours, Auberta, comme l'a surnommée la presse espagnole, a été relâchée dans la nature à proximité de l'endroit où elle a été découverte, équipée d'un émetteur.

Un vaste dispositif mis sur pied

Mais le jeune plantigrade n'a pas retrouvé sa mère comme l’escomptaient ses sauveteurs. Pour sa protection, ces derniers ont une nouvelle fois dû la capturer alors qu'elle se trouvait sur une route en contrebas du lieu où elle avait été remise en liberté un peu plus tôt. Et le scénario s'est reproduit à plusieurs reprises, l'animal persistant à revenir dans des endroits où il serait susceptible de trouver une présence humaine.

Devant son constat d'échec, les autorités du Val d'Aran ont décidé ces derniers jours de changer de tactique. Un vaste dispositif a été mis sur pied. L'oursonne a en effet été transportée dans une zone inhabitée et placée dans un enclos électrifié ne représentant toutefois pas un obstacle pour sa mère. Des caméras ont même été installées et Auberta est approvisionnée par les agents qui l'ont pris sous son aile.

L'ONCFS dénombre actuellement au moins 25 ours des deux côtés de la frontière. C'est trois de plus qu'en 2012 (et non "trois fois plus", comme nous l'avions écrit par erreur). Espérons que la mère d'Auberta compte toujours parmi cet effectif et qu'elle saura retrouver la trace de sa petite.
 

Plus de vidéos avec des ours :

- Ces ours font de l'escalade mieux que vous
Qui veut adopter le petit ours "Paddington" ? Heureux comme des ours au printemps

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques