Salah Abdeslam, ennemi public N°1 : la diffusion de la photo, primordiale pour la recherche

DirectLCI
Trois jours après la série d'attaques qui a fait au moins 129 morts et plus de 300 blessés à Paris et aux abords du Stade de France, Salah Abdeslam, l'un des auteurs présumés était toujours activement recherché. Jacques Poinas, ex-chef coordination de lutte anti-terroriste, a expliqué en quoi la diffusion de sa photo était "un élément important de la recherche."

Plus d'articles