Un bébé mâchouille un serpent vivant : l'enfant va bien, pas le reptile

Un bébé mâchouille un serpent vivant : l'enfant va bien, pas le reptile

En Israël, au grand désarroi de sa maman, un garçon âgé d’un an a goulûment croqué la tête d'un serpent…

L'improbable fait divers s'est produit dans une agglomération arabe du nord d'Israël : Imad Aleeyan, un enfant de 13 mois semble avoir pris la tête d'un serpent pour une tétine, a-t-on appris vendredi 27 janvier auprès de sa famille, aussi stupéfaite que soulagée, car le bébé est sorti tout à fait indemne de la dégustation.

Apparemment, on ne peut pas reprocher un défaut de surveillance à Ghadir, la mère du garçonnet qui a assisté, effarée, à la scène. "Je lui préparais son lait, et en jetant un coup d'oeil dans sa direction, j'ai découvert qu'il y avait un serpent dans sa bouche", a-t-elle raconté à l'AFP.

"Je n'en croyais pas mes yeux et j'ai hurlé, terrorisée" a-t-elle ajouté, tant et si bien que d'autres membres de la famille et des voisins sont vite accourus et ont aussi pu voir l'enfant, qui n'a encore que six dents, en train de mastiquer de bon coeur le serpent.

D'abord, tous sont restés tétanisés, de peur de mal faire imagine-t-on volontiers, dans cette situation à laquelle nul n'est vraiment préparé, mais, sans attendre des secours, l'un des voisins s'est finalement décidé à agir. Il a extrait de la bouche du bébé le reptile, déjà plus mort que vif, et l'a achevé aussi sec.

De son côté, le petit Imad a très mal vécu qu'on lui retire le savoureux chewing-gum… Aussitôt que le serpent a été extrait de sa bouche, il s'est mis à pleurer, a raconté Yasmin Shahin, la tante de l'enfant, précisant qu'il avait "très sérieusement mastiqué" la tête de la bête rampante.

Le bébé lui se porte donc comme un charme. Les médecins de l'hôpital Rambam de Haïfa qui l'ont examiné n'ont pas relevé la moindre trace de morsure. Quand bien même, cela aurait été le cas, il n'y avait apparemment pas de risque d'empoisonnement.

Interrogé par l'AFP, le Dr Boaz Shacham, de l'Université hébraïque de Jérusalem, a expliqué que le spécimen était un hemorrhois nummifer, de la famille des colubridae, une espèce qui ressemble aux vipères, mais n'est pas venimeuse.

Tout de même, le reptile avait des crocs… Le fait qu'il ne se soit pas défendu, alors qu'on se saisissait de lui puis lui mâchouillait le crâne, a de quoi étonner, mais il s'explique sans trop de mal, car en cette saison, l'animal était dans un état de semi-hibernation.

"S'il n'a pas mordu le bébé, c'est probablement à cause du froid. En hiver, ces reptiles ne sont pas vraiment actifs" conclut ainsi le Dr Shacham.

Prenez le Metro de l'actu sur Facebook et Twitter

Plus d'articles