Vers la fin des boues rouges dans les calanques ?

Vers la fin des boues rouges dans les calanques ?

ENVIRONNEMENT – Lundi, le Parc National des Calanques se prononcera sur l’autorisation de déverser ou non des effluents liquides dans la Méditerranée en provenance de l’entreprise d’alumine Alteo de Gardanne.

C’est l’un des premiers dossiers sensibles du Parc national des calanques . Lundi, le conseil d’administration se prononcera sur l’autorisation de déverser ou non des eaux usées dans la Méditerranée en provenance de l’entreprise d’alumine Alteo de Gardanne.

Sommée de stopper à l’horizon 2015 les rejets de boues rouges à la suite d'un arrêté préfectoral, l’usine a toutefois fait la demande de les poursuivre sous une autre forme. Traitées en amont, les boues seraient réduites en effluents. Non toxiques selon Alteo, elles n’auraient qu’un impact très limité sur l’environnement marin au large des Calanques.

Un manque de transparence

Un impact qui nécessite une analyse plus approfondie soulève toutefois Sophie Camard, présidente du groupe des conseillers régionaux EELV. Pas farouchement opposée aux rejets pour ne pas mettre en péril la situation économique de l’entreprise, elle demande "des études plus poussées" sur la toxicité des effluents.

"Il faut créer les conditions de transparence", poursuit-elle avant d’ajouter "que des PME locales spécialisées dans la dépollution pourraient traiter ces effluents". Autant de questions qui seront soulevées lundi lors du conseil d’administration dont le résultat déterminera la poursuite ou non des rejets.
 

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques