VIDÉO - Fanfare, clowns et gros camions : les forains s'invitent bruyamment dans la manif contre la loi travail

COLÈRE - Les forains ont mené une partie des actions menées mardi contre la loi travail bloquant la circulation sur plusieurs axes routiers, en région parisienne et ailleurs en France et animant quelques le défilé parisien

Des clowns et des fanfaires dans le cortège et des gros camions sur le boulevard périphérique et dans le centre de Paris. Des dizaines de forains ont manifesté ce mardi à l'occasion de la journée d'action contre la loi travail. Non pas pour défendre le code du travail mais pour dénoncer une ordonnance qui leur est propre et selon laquelle les collectivités devront désormais procéder à des appels d'offre avant de choisir tel ou tel prestataire de fête foraine. 


Un peu partout en France, plusieurs dizaines de leurs camions ont perturbé la circulation à Paris et aux abords d'autres villes. 

De nombreux axes bloqués à Paris

Peu avant 7 heures, ils ont brièvement bloqué la place de l’Etoile, en haut des Champs-Elysées, en mettant leurs véhicules en travers des artères permettant d’y accéder. Ils ont ensuite tourné autour de la place et l’Arc de Triomphe dans un concert de klaxons. La préfecture de police a appelé sur Twitter les automobilistes parisiens à éviter l’avenue des Champs-Elysées.  A la mi journée, la porte maillot était toujours perturbée. 

En vidéo

Les images des camions de forains stationnés place de la Concorde, à Paris

"On bloque le périph’ ici (place de l’Etoile), tout Paris, et dans d’autres villes de France. Il y a 400 camions qui arrivent en opération escargot", a dit à l’AFP un forain sous couvert d’anonymat. "Peut-être qu’ils vont enfin nous entendre. On est déterminés, on n’a rien à perdre, c’est ça ou on crève. On ne demande pas de subventions, on veut juste bosser", a ajouté ce forain.

En vidéo

Un forain à LCI : "Ca ne nous fait pas plaisir d'emmener les camions. Mais à un moment il faut que ça se passe comme ça"

Fanfare dans les cortèges

Ailleurs en France, des camions forains ont provoqué des ralentissements à Rouen. Sur l’autoroute du Nord, dans les deux sens, deux opérations escargots ont provoqué plusieurs dizaines de kilomètres de bouchons,. A Toulouse, "une vingtaine de poids lourds forains bloquaient la circulation", selon la gendarmerie, occasionnant des bouchons au niveau du péage de l’A62. Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, une centaine de camions de forains a mené une opération escargot sur l'autoroute A47, qui était paralysée sur sept kilomètres entre Saint-Etienne et Lyon et l'A7 était bloquée.


Afin de ne pas seulement "bloquer" et perturber la circulation, une partie d'entre eux a ensuite pris part au défilé parisien, déguisé en clowns. Les cirques sont en effet également concernés par cette nouvelle ordonnance  qui impose un appel d'offres aux collectivités. 

En vidéo

Marcel Campion s'est joint ce matin aux forains qui manifestaient, et a réexpliqué pourquoi ils étaient eux aussi dans la rue

Alors que plusieurs syndicats appellent à des grèves et manifestations contre la réforme du Code du travail, le "roi des forains" Marcel Campion, qui gère notamment la grande roue place de la Concorde à Paris, a appelé ses pairs à manifester contre une ordonnance du 19 avril concernant leurs activités. L’ordonnance impose aux municipalités d’organiser un appel d’offres pour tous les emplacements publics d’animation. Ce matin, il s'est joint aux manifestants. Il a poussé un nouveau coup de gueule contre cette "ordonnance passée en catimini", "cadeau empoisonné de monsieur Hollande à monsieur Macron". "Ca paraît peut-être logique sauf que pour nos métiers ça ne l’est pas (…) la profession foraine est en révolution. C’est la mort de nos métiers et on ne veut pas mourir."

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Réforme du code du travail

Plus d'articles

Sur le même sujet