Vols de ruches dans le Languedoc-Roussillon : les apiculteurs sont inquiets

DirectLCI
Chaque année, près de 200 ruches sont volés dans le Languedoc-Roussillon. Aujourd’hui, les essaims sont rares et s’échangent à prix d’or. La plupart des voleurs opèrent la nuit, obturent les ruches et les chargent dans les camions. D’autres extraient le miel sur place. Ces vols représentent un véritable manque à gagner : 400 euros par ruche. Les assurances ne remboursent que le prix de la ruche vide. Les éleveurs tant bien que mal essaient de se barricader.

Plus d'articles