Attention, un virus sous Android infecte les applications Facebook, Snapchat, Whatsapp, CandyCrush...

Attention, un virus sous Android infecte les applications Facebook, Snapchat, Whatsapp, CandyCrush...

DirectLCI
MALWARE - Utilisateurs de smartphones sous Android, soyez vigilants. Un logiciel malveillant infecte de nombreuses copies d’applications très connues. Il serait quasiment impossible de s’en débarrasser une fois installé.

Un malware (ou logiciel malveillant) a été détecté par la société américaine Lookout. Dans un communiqué, Lookout affirme que près de 20.000 applications pourraient être concernées par l’infection.

Android, l'OS mobile de Google s'est hélas souvent illustré pour sa  formidable capacité à être piraté . Et plus les applications et terminaux sont sécurisés, plus les moyens d'intrusion se font discrets et efficaces. Le souci, cette fois, c'est que le cheval de Troie une fois entré dans votre smartphone semble quasiment impossible à déloger. Il peut pousser l'utilisateur à devoir opérer un nettoyage en profondeur de la mémoire de son terminal, voire lui faire changer de smartphone si l'infection s'est propagée.

 Comment cela arrive ?
On croit télécharger Facebook, Snapchat, Whatsapp et autres CandyCrush Saga ou Whatsapp, mais en réalité, c'est un virus que l'on fait entrer dans son smartphone. Vous l’accueillez sur votre terminal Android, et celui-ci n’a qu’une hâte : vous transmettre des publicités agressives ou vous suggérer le téléchargement d'autres applications douteuses.

Comment éviter l'infection ?
Pour vous protéger, une manière simple de lutter est de ne télécharger vos applications que depuis le Google Play Store, pour être certain de leur origine. Cela vaut pour toutes les applications que vous allez télécharger dans les semaines à venir, par précaution.

 Que faire si j'ai attrapé le virus ? 
Si vous pensez être infecté par un virus, que vous voyez des publicités surgir sur votre écran pendant votre navigation sur Internet, ou que des applications s'installent sans votre accord, il se peut que vous soyez touchés. Il faudra envisager d'aller faire réparer votre smartphone. N'hésitez pas à poser des questions à votre revendeur ou à un technicien professionnel.

Pour l'instant, la France ne fait pas partie des principales cibles de la faille de sécurité. Les pays les plus touchés sont les Etats-Unis, l'Iran, l'Allemagne, le Soudan, la Jamaïque, l'Inde, le Mexique et la Russie... mais prudence, cela pourrait arriver bien vite jusqu'à nous. 

EN SAVOIR +
>>
Android : cette faille de sécurité rend votre smartphone inutilisable
>>
Prenez garde à Cryptolocker, un virus qui veut vous rançonner
>>
Retrouvez l'intégralité de notre dossier piratage

Plus d'articles

Sur le même sujet