Ce légendaire Apple-1 n'a été vendu "que" 110.000 euros aux enchères

Ce légendaire Apple-1 n'a été vendu "que" 110.000 euros aux enchères

DirectLCI
NOSTAL-GEEK - L'un des premiers ordinateurs personnels de l'histoire était vendu samedi aux enchères à Cologne. Il en reste huit à travers le monde en état de marche, sur les 200 machines commercialisées à l'époque par la marque à la pomme. Signe de la fin d'une mode ? Son prix de vente n'a pas atteint le montant prévu.

Un exemplaire du légendaire Apple-I, le tout premier ordinateur personnel de l'histoire, a été adjugé samedi pour 110.000 euros, lors d’une vente aux enchères à Cologne en Allemagne. Cet ancêtre du Macintosh, commercialisé en 1976 aux Etats-Unis au prix de 666,66 dollars, marquait le début d’une nouvelle ère, dans laquelle les ordinateurs devenaient accessibles à tout un chacun. La maison Breker, spécialiste des antiquités dites "techniques", avait prévu une fourchette de 180.000 à 300.000 euros pour cet ordinateur culte, en état de marche et accompagné de de sa facture, son manuel d'origine et de divers documents du propriétaire d'origine, un ingénieur californien. 


"C'est dur de s'en débarrasser, mais le moment est venu", déclarait vendredi son désormais ex-propriétaire, John J. Dryden, qui avait fait l’acquisition de la machine lors de sa sortie en 1976. C'était l'une des premières occasions pour quelqu'un de posséder un véritable ordinateur (...) Il marche encore (...) Je ne l'ai pas allumé depuis un bon moment." Ce trésor technologique, l'un des 200 Apple-I mis en vente par la toute jeune firme de Steve Jobs et Steve Wozniak, a été cédée à un ingénieur rhénan qui possède déjà d'autres ordinateurs anciens. Dans le monde, seuls huit Apple-I sont encore en état de fonctionner.

"Cinq ans après la mort de Steve Jobs, la hype s'est normalisée"

Après l'envolée des dernières enchères comparables, "de notre point de vue, on revient à un niveau normal", a commenté saemdi Uwe Breker, le commissaire-priseur de la vente. "Cinq ans après la mort de Steve Jobs, la hype s'est normalisée", a-t-il ajouté. En raison de sa rareté, combinée au culte autour d'Apple qui s'est amplifié après la mort de Steve Jobs, avait porté à des sommets les dernières ventes d'Apple-I : un autre exemplaire avait été adjugé en 2013 pour 516.000 euros  lors d'une précédente vente par la même Maison Breker. 

Plus d'articles

Sur le même sujet