Après la NES, Nintendo redonne vie à la Super NES en mini

Après la NES, Nintendo redonne vie à la Super NES en mini

CARTON - Après avoir affolé les fans en faisant revivre la Nintendo Entertainment System (NES) en version Classic Mini, le constructeur japonais a confirmé le retour de sa petite sœur, la mythique Super NES. Rendez-vous est pris le 29 septembre pour cette nouvelle déclinaison en modèle réduit, incluant 21 jeux dont de grands classiques (Super Mario Kart, Street Fighter, The Legend of Zelda...).

Vous avez pleuré en réalisant que vous n’aurez jamais la NES Classic Mini désormais en rupture de stock et dont Nintendo a arrêté la production ? Séchez vos larmes, vous allez (peut-être) pouvoir vous consoler avec sa petite sœur, la Super Nintendo Entertainment System (Super NES) qui arrive à son tour en modèle réduit.


Nintendo a officialisé la commercialisation de la Classic Mini : Super NES pour le 29 septembre, confirmant ainsi les rumeurs qui l’annonçaient depuis plusieurs semaines. Elle arrivera bien plus tôt que les spécialistes le prédisaient.


Lancée en 1992 en Europe (1990 au Japon) pour succéder à la NES, la SNES a fait faire un bond au secteur vidéoludique en proposant des jeux vidéo devenus de très grands classiques comme Super Mario Kart, Super Mario World, Star Fox (Starwing en Europe), The Legend of Zelda : A Link to the Past ou encore Street Fighter. Des jeux qui figurent évidemment parmi les 21 jeux préinstallés dans la console (aucune possibilité d'en ajouter en cartouche), avec en bonus Star Fox 2 qui n’a jamais été mis en vente alors qu’il a été conçu à l’époque de la Super NES.


C'est sa rivalité avec la Sega Mega Drive - qui pourrait également faire son retour en version miniaturisée - qui a contribué au boom du jeu vidéo dans les années 1990. La Super NES voulait éviter les jeux vidéo violents ou gore, là où sa concurrente ne s'offrait aucune limite pour s'étiquetter "cool".

Une nouvelle mini-console en édition limitée

Nintendo avait pourtant juré qu’il n’envisageait pas de créer une "lignée" de consoles mini et que la NES Classic Mini ne serait qu’une tentative isolée, peut-être pour faire alors patienter avant l’arrivée de la Nintendo Switch en mars dernier. Succès fulgurant pour cette petite perle nostalgique - qui s’est même revendue sur les sites d’enchères jusqu’à 500 dollars- et une popularité inattendue qui a provoqué de multiples ruptures de stock un peu partout dans le monde. Des erreurs que le constructeur nippon saura très vraisemblablement éviter pour la prochaine console.

 Cette mini-console pour les collectionneurs s’installent facilement, à l’aide d’un câble HDMI inclus. Elle paraît avoir été encore plus réduite que la NES Classic Mini. Nintendo a entendu les récriminations des joueurs avec la NES mini : les deux contrôleurs voient leur câble rallongé de près de 50%.


A noter qu'il existera bien un autre modèle baptisé Super NES Classic Edition et destiné au marché nord-américain, avec un design différent. Une version Super Famicom mini (nom initial de la console) verra le jour au Japon début octobre.

Les jeux préinstallés :

La Nintendo Classic Mini : SNES  sera vendue autour de 79 dollars aux Etats-Unis (environ 70-75 euros en France). Nintendo a d'ores et déjà annoncé que ce serait une vente de courte durée, mais que ses stocks devraient être plus important que pour la NES.

Plus d'articles

Sur le même sujet