"Discovery Tour" : "Assassin's Creed" fait cours d'histoire sur l'Egypte antique

DirectLCI
HISTOIRE - Ubisoft a dévoilé "The Discovery Tour by Assassin’s Creed : Ancient Egypt". Un mode de jeu éducatif qui accompagnera la sortie du prochain épisode, Assassin’s Creed Origins (sortie le 27 octobre). Les équipes du jeu derrière le projet nous raconte cette future visite guidée à travers l’Egypte antique.

Agence de voyage, encyclopédie, trésor d'informations… Depuis longtemps, Ubisoft est salué pour la reconstitution historique de ses jeux vidéo Assassin's Creed. Des périodes phares de l'histoire mondiale ont ainsi été recréées par les équipes (Les Croisades, la Révolution américaine, la Renaissance italienne, la colonisation, la piraterie, etc.). "Nous avons créé Assassin's Creed pour faire de l'histoire un terrain de jeu accessible à chacun", nous rappelle Aymar Azaizia, le directeur de la marque.


Depuis 10 ans que les tout premiers Assassins ont sorti les sabres, l'éditeur français a toujours eu le souci du détail. S'assurer de la véracité des lieux, des faits ou des personnages historiques, est tout aussi important que l'histoire de la saga, elle totalement fictive (La confrérie des Assassins lutte contre les Templiers depuis des siècles). "On s'est dit que c'était fou l'énergie qu'on mettait à recréer nos mondes. Et tout cela n'était finalement perçu par beaucoup que comme un décor de jeu vidéo", explique Jean Guesdon, directeur créatif de la marque.

Un travail néanmoins salué par beaucoup, que ce soit à la télévision (la reconstitution du Florence d’Assassin’s Creed II a été utilisée dans l'émission L'Ombre d'un doute sur France 3) ou par l’Office de tourisme de Paris qui se sert de la reconstitution du Paris révolutionnaire d'Assassin's Creed Unity. "Depuis plusieurs années, on reçoit des messages de parents qui nous remercient car leur enfant s’intéresse à l’histoire grâce au jeu, s'enthousiasme le directeur créatif. On a aussi des profs qui nous disent 'C’est génial ce que vous faites. Je m’en sers pour mon cours, mais je dois faire mes propres vidéos car je ne peux pas me permettre de montrer le jeu'" (réservé aux plus de 18 ans, ndlr). Alors, en complément du prochain opus de la saga, Assassin's Creed Origins (sortie le 27 octobre), Ubisoft a eu l'idée d'offrir une visite guidée éducative de l'Egypte antique, son futur cadre de jeu.

En balade dans l'Egypte antique

Baptisée The Discovery Tour by Assassin's Creed : Ancient Egypt, ce mode de jeu proposera de jouer les touristes dans l'Egypte antique. "On a eu quatre ans pour le concevoir tranquillement en parallèle du jeu. On a voulu permettre de parcourir l’univers du jeu en toute liberté, sans enjeu, afin d’apprendre et de voir le sérieux de la recréation", poursuit Jean Guesdon. Depuis quelques épisodes, Ubisoft proposait déjà des encyclopédies pour s'informer davantage sur une époque (la Révolution industrielle, l'Amérique du XVIIIe, les Guerres Saintes...), un lieu (Notre-Dame de Paris, Jérusalem, le Palazzo Vecchio de Florence...) ou un personnage (Napoléon Bonaparte, Laurent de Médicis, Benjamin Franklin...). Mais de manière plus figée et moins interactive.


Cette fois-ci, la même carte de jeu sera proposée (ici l'Egypte toute entière). Le joueur pourra ainsi se balader à la découverte de la culture antique, de la vie quotidienne des Egyptiens de l'époque (travail au champ, métier, monnaie…), en savoir plus sur les personnalités croisées (Cléopâtre, Jules César, etc.) ou les lieux (Phare d'Alexandrie, pyramides de Gizeh, etc.). Le tout sera accompagné de reconstitution vidéo, de textes explicatifs, d'images. "On se base sur des ouvrages historiques, on se rend dans des musées, sur place quand cela est possible. Nous tentons de modéliser et de voir comment on pourrait intégrer chaque élément dans le jeu. On dispose d'une mine d'informations et du soutien d'experts, d'égyptologues. Nous avons aussi notre historien présent sur chaque jeu (Maxime Durand, ndlr)", résume Raphaël Lacoste, directeur artistique de la franchise. 

Pas de violence ni de narration

Pour s'ouvrir aux curieux de tous âges, The Discovery Tour sera débarrassé de toute narration et donc de tous les épisodes de combat ou autres scènes violentes. "Le participant peut errer à sa guise. Il n’est pas joueur, il n’y a pas de score ou de défi, souligne Jean Guesdon. C’est une visite guidée, un musée en monde ouvert, du tourisme historique virtuel. Le fait de pouvoir se promener et interagir fait toute la différence." 


"On cherchait un moyen de partager notre passion pour l’histoire, reconnaît Jean Guesdon. On aurait pu le faire avant. Mais on s’est dit que l’Egypte antique était une période qui attirait tout le monde. Ce sont les 10 ans d’Assassin’s Creed, donc c’était le moment de marquer le coup." Pour en profiter, il faudra patienter un peu. Une mise à jour gratuite permettra d'y accéder, mais pas avant début 2018.


"Nous agissons dans l'ombre pour éclairer le monde", clame la devise des Assassins dans le jeu. Elle ne pouvait pas mieux s’adapter au travail titanesque réalisé par les équipes d’Ubisoft Montréal qui n'ont plus qu'un souhait désormais : attirer de nouveaux adeptes dans leur confrérie historique.

Plus d'articles

Sur le même sujet