Erreur 53, bug 1970, verouillage 45 ans : les 3 plus belles manières de saboter votre iPhone

Erreur 53, bug 1970, verouillage 45 ans : les 3 plus belles manières de saboter votre iPhone

IPHONE - Parce que depuis quelques années, l’addiction des consommateurs aux produits Apple n’a d’égal que l’amour vache que leur porte le constructeur en rendant parfois ses propres appareils obsolètes en cas de suspection de fraude. Florilège.

De nos jours, il vaut mieux avoir un iPhone beau et en bonne santé. Parce qu'en cas de panne ou de dégât matériel, le chemin peut être long et pavé d'embûches jusqu'à la réparation. Ancrée dans une politique de confidentialité "pour vivre heureux, vivons cachés", la firme de Cuppertino garde jalousement ses secrets de conception et de réparation. Et n'hésite pas à rendre ses propres appareils obsolètes en cas de mauvais usage ou modification de composants chez un tiers. Autant de casseroles qui finiront peut-être par faire descendre le constructeur de son piédestal pour proposer des options moins radicales à ses clients. D'ici là, nous avons sélectionné trois auto-sabotages opérés par Apple sur ses appareils.

L'erreur 53
La plus célèbre du moment. L'erreur 53, c'est une fenêtre d'erreur qui peut apparaître sur votre compte iTunes si vous avez endommagé ou modifié le capteur d'empreintes Touch ID sur les appareils qui en sont munis chez un réparateur non agréé par Apple ou si ça n'est pas fait dans les règles de l'art de la pomme. Votre smartphone ou tablette se retrouvera alors transformé en brique dès la prochaine mise à jour du système d'exploitation. Ça n'arrive pas souvent, heureusement, mais c'est particulièrement efficace et agaçant.

EN SAVOIR + >> Erreur 53 : attention aux réparations proposées par des magasins certifiés Apple

Le bug de l'année 1970
Selon les lois du bel univers parallèle de l'informatique, sur certains systèmes d'exploitation, l'origine des temps remonte à "l'Epoch", le 1er janvier 1970 à 00h00. On compte à partir de cette date et on appelle "timestamp" l'horodatage (date et heure) correspondant aux nombres de secondes écoulées depuis le 1er janvier 1970.

C'est le YouTubeur Zach Straley qui avait mis en exergue l'étanchéité secrète des iPhone 6 et 6s Plus, qui a cette fois révélé cet étonnant bug. Sur certains smartphones chinois de marque Apple, après une mise à jour sur iOS 9.3, et en changeant la date du terminal pour le 1er janvier 1970, on peut rendre l'appareil inutilisable. L'explication ? Un peu comme le bug de l'an 2000, c'est une question de système d'exploitation et de cohérence des calculs entre la date du jour et 1970, la date de référence. N'en demandez pas plus, la suite relève d'explications surtout accessibles à l'obscure communauté des informaticiens. Aujourd'hui, nous sommes le 11 février 2016, à ne pas confondre avec le 1er janvier 1970. Ca devrait être aisé à éviter.

LIRE AUSSI : VIDEOS - iPhone 6 et 6s Plus sont plongés 1 heure dans l'eau : alors, étanche ?

45 ans de verrouillage de votre iPhone
... soit 22 000 000 minutes. C'est une petite option sympathique qu'ont découvert certains clients Apple en composant à trois reprises un code PIN erroné sur leur clavier. Leur téléphone s'est retrouvé bloqué pour une période effarante. Sur celle-ci, plus de peur que de mal, les forums et sites spécialisés en téléphonie mobile regorgent d'astuces pour s'en tirer à bon compte. Il faudra peut être, si cela vous arrive, en passer par les services d'Apple qui vérifiera que vous êtes bien le propriétaire du terminal, et pourra éviter que le terminal ne soit davantage affecté par cette erreur.

EN SAVOIR +
>> Astuce geek : comment utiliser votre iPhone quand le bouton Power ne fonctionne plus
>>
Attention : un simple MMS suffit pour pirater votre smartphone Android

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques