Facebook construit un village pour des employés "à 5 mn à vélo du bureau"

LOGEMENT – Annoncé en 2013, Facebook a présenté sur son blog son projet de "village" à proximité du futur site de la firme à Menlo Park en Californie. Ce "Campus de Willow" pourra ainsi proposer quelque 1.500 logements à ses employés, dont une partie à destination des plus bas revenus. Une façon de s'éviter les problèmes de transports et de logements dans la Silicon Valley.

Ne jamais être trop loin du bureau, voire même sur le même site. C’est le projet un peu fou de Facebook qui a dévoilé, vendredi 7 juillet, un peu plus d’informations sur son futur campus en pleine construction à Menlo Park. Annoncé en 2013, le projet se concrétise au fil des mois et Facebook en a profité pour montrer les premiers plans avant de présenter les plans à la ville de Menlo Park d’ici la fin du mois.


Le siège du célèbre réseau social doit être transféré d’ici 2021 sur le site du Parc des Sciences et Technologies de Menlo Park. La société de Mark Zuckerberg ambitionne tout simplement d’en faire un véritable "village intégré et mixte" de 11.600 m², et même d’offrir des appartements à ses employés tout autour du bâtiment central qui accueillera les futurs locaux de la firme. Ce quartier résidentiel est dans les têtes californiennes depuis bien longtemps. Il y a quatre ans, une première ébauche et des maquettes évoquaient un site de 6 hectares à proximité du campus de Menlo Park avec 394 logements –notamment de luxe- et un coût estimé de 120 millions de dollars (près de 90 millions d'euros), annonçait alors le Wall Street Journal, vidéo à l’appui.


VIDEO. La présentation du projet de campus de Facebook (en anglais)

Pas plus de cinq minutes à vélo du travail

Le vaste site se veut un lieu d’accueil pour une véritable communauté Facebook. On y trouvera aussi des commerces en tous genres (pharmacies, épiceries, pressing, cafés, sports bar, spa, etc.), un hôtel et différents espaces de vie ou de promenade à l’attention des employés mais aussi des riverains. Plus besoin de s’éloigner trop de son bureau. La direction a toujours indiqué que les employés vivant sur site ne seraient pas à plus de cinq minutes à vélo de leur bureau.


Officiellement, il s’agit là de permettre à des employés de Facebook d’avoir un logement abordable dans une Silicon Valley qui a vu les prix s’envoler ces dernières années. Le "Campus de Willow" veut ainsi faire face à ce souci mais aussi à celui des transports en commun et routes encombrées dans le secteur. Jusqu’à présent, de grands groupes comme Google ou Facebook mettaient à disposition des bus faisant la navette depuis les différents lieux d’habitation des salariés jusqu’aux campus. Des bus victimes d’actes malveillants voire même d’attaques de la part des locaux.


Ce site que Facebook a voulu comme " un environnement qui reflète l'atmosphère du campus, où les employés soient encouragés à se mélanger et à échanger des idées", expliquait alors le WSJ. "Nous sommes évidemment ravis d'avoir plus de possibilités de logement à proximité du campus", expliquait au quotidien une porte-parole de Facebook. "Mais nous croyons aussi que les personnes travaillent chez Facebook parce qu'on leur montre de la reconnaissance et qu'elles croient en notre rôle."

Ne jamais vraiment déconnecter du travail…

Un côté ville ouvrière, direz-vous ? Quelque peu assumé, mais pas seulement. Facebook veut aussi laisser l’accès aux aires de verdure et aux infrastructures (hors site Facebook) aux riverains. "En travaillant avec la communauté locale, notre but avec le campus de Willow est de créer un village intégré et mixte qui fournira des services plus que nécessaires, des logements et des moyens de transport ainsi que des bureaux", explique John Tenanes, responsable de l’organisation du projet immobilier. 

Parmi les 1.500 logements qui seront proposés, 15% le seront à des prix inférieurs au marché, promet-on du côté de Facebook. Ce dernier fournira ainsi un toit, des moyens de transport (vélo ou bus) et de nombreux avantages afin de s'assurer que tout va bien dans la vie de ses employés. Nombreuses sont déjà les grosses entreprises du secteur technologique qui rivalisent d'ingéniosité pour offrir les meilleures conditions de travail à leurs employés (crèche, salle de cinéma ou terrasse pour bronzer, soirées, concours journaliers, café gratuit, etc.). Facebook prolonge cela jusqu'au domicile. Une façon de ne jamais réellement déconnecter de son travail.

Plus d'articles

Sur le même sujet