Facebook lance un bouton pour mettre en veilleuse ses amis les plus casse-pieds !

Facebook lance un bouton pour mettre en veilleuse ses amis les plus casse-pieds !

RÉSEAUX SOCIAUX - Un bouton "Snooze" pourrait bientôt faire son apparition sur le réseau social. Cette nouvelle option permettra aux utilisateurs de mettre en veilleuse les "amis" trop envahissants ou trop actifs.

On trouve toutes sortes d’"amis" sur Facebook : ceux qu’on aime vraiment, et puis ceux qui nous agacent de temps à autre : parmi ces derniers, il y a celui qui relaye à longueur de temps des fake news, celle qui ne parle que de son nouveau-né jusqu'à vous dégoûter de faire des enfants, ou encore ce dernier, un peu militant sur les bords, qui donne son avis sur tout et déverse ses opinions politiques ou ses analyses à l’emporte-pièce en rebondissant au moindre article polémique.


Ils vous énervent, mais vousles aimez bien. Et vous ne voulez pas pour autant les supprimer de votre liste de contact, ce qui pourrait en effet déclencher une sorte de psychodrame "diplomatico-amical 2.0". Surtout si les personnes en question sont votre patron ou l'un de vos beaux-parents (la première erreur est déjà de les avoir acceptés comme amis !). 


Pour remédier à ce problème, le site de Mark Zuckerberg teste actuellement un nouveau bouton "Snooze" (ou "roupillon", en français).

Une option pour pour faire taire ses amis ennuyeux

Cette fonctionnalité, repérée par le site américain TechCrunch, permettra aux utilisateurs de mettre en veilleuse les "amis" casse-pieds ou un peu trop envahissants, pour une durée au choix : 24 heures, 7 jours ou 30 jours. L’option fonctionne également pour les pages ou les groupes. Cette nouvelle fonctionnalité est actuellement en cours d’expérimentation. Cependant, le réseau social américain n’a pas confirmé s'il s'agissait d'un simple test ou si ce bouton "Snooze" était appelé à être déployé prochainement.


Facebook avait introduit déjà en 2012 un bouton qui permettait aux utilisateurs du réseau social de "voir moins" les publications d’une personne ou d'une page, ce qui devait se traduire par un meilleur contrôle des contenus qui apparaissaient sur leurs fils d’actualité. Mais en raison de son fonctionnement approximatif - l'option était gérée par des algorithmes – l'idée avait tout bonnement été abandonnée deux ans plus tard pour être remplacée par un bouton "Ne  plus suivre". 

Sauf que c'est bien connu, Facebook a horreur des séparations. Comme dans la vraie vie, grâce à ce nouveau bouton "Snooze", on pourra désormais tenter la pause avant de couper définitivement les ponts. 

Plus d'articles

Sur le même sujet