Uber promet d'arrêter de suivre la position de ses clients après la fin de la course

Uber promet d'arrêter de suivre la position de ses clients après la fin de la course

VIE PRIVÉE - Uber a annoncé son intention de supprimer une fonctionnalité très décriée de son application, celle lui permettant de suivre la position de ses utilisateurs jusqu'à cinq minutes après la fin de la course.

La compagnie de transport Uber a bel et bien décidé de se racheter une (bonne) conduite. Trois jours après l’annonce du nom de son nouveau PDG, le groupe de location de voitures avec chauffeur a annoncé dans un entretien accordé à Reuters qu’elle ne surveillera plus la localisation de ses utilisateurs après la fin d’une course. Cette pratique, très décriée, lui permettait de surveiller les déplacements des clients lorsqu'ils quittaient un véhicule, dans le  but de les "protéger" et d'"améliorer les lieux de prise en charge".


Alors que l’entreprise américaine fait face à une cascade de polémiques ces derniers mois, l’ex-patron du voyagiste Expedia, Dara Khosrowshahi, qui vient d'être nommé pour prendre la tête d'Uber en remplacement de Travis Kalanick, évincé en juin, aura pour mission de redorer l’image de la compagnie. Une opération reconquête dont la première mesure, baptisée "180 jours de changement", a consisté à recueillir les doléances des chauffeurs sur leurs conditions de travail. Depuis quelques jours, une fonction permettant de laisser un pourboire est par ailleurs testée aux Etats-Unis et au Canada.

Apple fait la guerre aux pratiques de localisation abusive

Ce nouveau changement de politique répond également aux exigences d'iOS 11, la future version du système d'exploitation mobile des appareils Apple, qui sera lancé à l'automne. La Pomme y déclare la guerre aux applications comme Uber utilisant la localisation de leurs utilisateurs, même lorsque l'application est fermée. Apple a décidé d'obliger les développeurs à proposer une option "Localiser uniquement dans l'application". Jusqu’à présent, c’était une option facultative. Toute application qui continuera même éteinte à géolocaliser provoquera désormais l'apparition d'une icône en forme de flèche à l'écran, signalant aux usagers qu'elle continue à les observer.


Un article, paru en avril dernier dans le New York Times, raconte d'ailleurs comment les pratiques de localisation abusive d'Uber avaient conduit Tim Cook, le PDG d'Apple, à convoquer Travis Kalanick début 2015 pour le menacer de supprimer l'application de son App Store. Dernièrement, l'entreprise Uber a également subi le courroux de la Federal Trade Commission, l'autorité américaine en charge du droit de la consommation, pour son traitement abusif des données personnelles de ses conducteurs et passagers. Attaqué en justice, le groupe a accepté de se plier à un audit de confidentialité tous les deux ans pendant les vingt prochaines années. 

Comment empêcher Uber de vous localiser ?

Sachez qu’il est déjà possible d'empêcher Uber de suivre votre position exacte. Car, même si cette fonction s'avère bien utile, puisqu'elle vous évite d'avoir à entrer l'adresse de prise en charge, on peut tout à fait s’en priver, tout en continuant de profiter du service. Tout simplement en entrant manuellement l’adresse de votre position, afin d’indiquer au chauffeur l'endroit où vous récupérer. 


Uber utilise aussi le réseau mobile et/ou Wi-Fi pour localiser, en plus du GPS de votre téléphone. Pour être certain de ne plus être tracé par Uber, vous devez donc également désactiver les "autorisations" que vous avez consenties. Sur un appareil Android : rendez-vous dans "Paramètres" et allez dans l’onglet "Applications". Ensuite, sélectionnez "Uber", puis cliquez sur "Autorisations". Enfin, désactivez le bouton "Position". Sur un iPhone : allez dans le menu "Réglages", puis sélectionnez l'application "Uber". Ensuite, allez sur l’onglet "Position" et sélectionnez "Jamais". Et voilà !

Plus d'articles

Sur le même sujet