Google va arrêter de lire vos mails pour vous envoyer des pubs ciblées

STOP PUB - Une petite révolution pour les utilisateurs de Gmail, la messagerie mise en place par Google : le géant américain a annoncé qu'il allait renoncer à analyser vos mails pour vous afficher des publicités ciblées. Il continuera cependant à scruter comment vous surfez pour continuer à vous en envoyer.

Google va-t-il enfin arrêter de lire nos emails ? Le géant du Web, dont la messagerie "Gmail" est l'une des importantes avec plus d'un milliard d'utilisateurs, a indiqué vendredi qu'il allait arrêter d'analyser les contenus des emails de ses utilisateurs. La pratique lui permet d'afficher de la publicité ciblée sur l'interface. 


La pratique,  qui aurait été mise en place il y a plusieurs années, revient de fait à "écouter aux portes" des internautes. Une plainte collective (class action) avait même été lancée contre Google en Californie. Un accord amiable avait ensuite été présenté à la justice par les deux parties. Mais il avait été rejeté mi-mars par un juge fédéral, qui estimait que le groupe n'expliquait toujours pas clairement ses procédures de lecture des mails à des fins de publicité ciblée.


Sur sa version payante, Gmail permettait déjà de bannir la publicité ciblée, un service qui était proposé aux entreprises.  Avec cette annonce, c'est une manière pour Google de ne plus faire la confusion entre la version gratuite et payante de Gmail et de séduire plus facilement les professionnels. 

Big Brother continuera à lire vos emails quand même

Les algorithmes informatiques de Google continueront cependant à analyser les e-mails, notamment pour alimenter ses applications mobiles en informations personnalisées : "L'application Google sur votre téléphone, par exemple, sait quand votre prochain vol va partir, et s'il est en retard ou non, selon des e-mails que vous recevez de compagnies aériennes et de sites de réservation de voyages", explique nos confrères Variety 


Et  Les utilisateurs de Gmail continueront à recevoir des publicités "personnalisées". Mais elles seront basées sur d'autres données,  comme l'historique de  vos recherches ou les vidéos que vous regardez sur YouTube. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques