Mac OS X et iOS sont les logiciels les moins sécurisés de 2015

Mac OS X et iOS sont les logiciels les moins sécurisés de 2015

SÉCURITÉ - Selon un site américain spécialisé, les systèmes d'exploitation des Mac (OS X) et des iPhone (iOS) de la firme Apple seraient les deux logiciels ayant le plus corrigé de vulnérabilités au cours de l’année 2015, loin devant Flash et Android.

Apple affirme depuis longtemps que les ordinateurs fonctionnant sous Windows sont plus sujets aux attaques informatiques que ses Mac, et en a fait d'ailleurs un argument commercial. Il faut croire que les temps changent : avec 384 vulnérabilités découvertes en 2015, le système d'exploitation OS X est finalement le grand vainqueur du Top 50 des logiciels les moins sécurisés.

Microsoft peut ainsi se prévaloir d'offrir à ses utilisateurs un logiciel bien moins vulnérable aux attaques informatiques que celui de son concurrent. Au total, 151 vulnérabilités ont été découvertes sur le système Windows 8 au cours de l'année. Mais cet écart s'explique aussi par le fait que les auteurs de ce classement ont choisi de dissocier les différentes versions du logiciel Windows.

(suite et fin du classement en bas de l'article)

La confrontation entre Mac OS X et Windows est donc en partie biaisée. Mais attention, pas tant que ça : la majorité des failles découvertes sur le logiciel de Microsoft concernait toutes les versions du logiciel. Il ne s'agit donc pas de les additionner. 

Android serait plus sécurisé qu'iOS, vraiment ?

La comparaison entre les systèmes d'exploitation en version mobile iOS et Android est, en revanche, beaucoup plus parlante. Le premier occupe la deuxième place du peu reluisant classement (avec 375 failles découvertes), tandis que le second, qui équipe pourtant plus de 70% des appareils mobiles en France, pointe à la vingtième position, avec seulement (!) 130 vulnérabilités découvertes en 2015.

Le logiciel Adobe Flash Player, qui vous permet de consulter des sites web dernière génération, complète le podium. En 2015, 314 failles y ont été découvertes. Pour réaliser ce classement, le site internet CVE Details s'est servi de la base de données fournie par la National Vulnerability Database (NVD), un organisme américain de sécurité informatique. Cependant, ce dernier ne tient pas compte du préjudice subi par les utilisateurs.

À LIRE AUSSI
>> Évitez le piratage de votre compte Amazon avec la "double authentification"

>> Ashley Madison : le dramatique bilan du piratage du site de rencontres extraconjugales
>> Une mystérieuse entreprise offre un million de dollars pour pirater l’iPhone

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques