Téléphonie mobile : une carte pour comparer la couverture réseau des opérateurs

Téléphonie mobile : une carte pour comparer la couverture réseau des opérateurs

DirectLCI
CARTE – L’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (Arcep) a dévoilé, lundi, une nouvelle version de son site Monreseaumobile.fr. Celui-ci permet de comparer la qualité des réseaux des différents opérateurs mobiles.

"Attention, je rentre dans un tunnel. Ça va couper !" En théorie, vous devriez commencer à ne plus trop pouvoir sortir cette excuse quand vous êtes au bout du fil. L’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (Arcep) a présenté, lundi, de nouvelles cartes de la couverture mobile en France et a mis à jour son site internet de référence.


Sur Monreseaumobile.fr (attention, le site ne marche pas avec tous les navigateurs), il est possible de connaître la qualité de sa connectivité voix et SMS sur le territoire, et même à une adresse précise, selon quatre niveaux de couverture (de "pas de couverture" à "Très bonne couverture"). L’Arcep a recensé les cartes de couverture fournies par les différents opérateurs (Orange, SFR, Bouygues, Free), qui sont tenus de les publier depuis une récente décision de l’organisme. "Cet enrichissement des cartes de couverture permettra de mieux refléter la réalité vécue par les utilisateurs", souligne l’Arcep.

Une précision jusqu’à 50 m

Ainsi, chaque utilisateur pourra comparer aisément la qualité de la connexion mobile dans son secteur depuis le site dédié. D’un point de vue plus général, il est ainsi possible de repérer les zones extrêmement bien couvertes (le nord de la Loire) et celles moins bien desservies (les Alpes, les Landes, le centre), à 50 m près. Il suffit d’indiquer une adresse pour connaître la qualité du réseau proposé par chaque opérateur. 


L’Arcep propose également des mesures de qualité de service en temps réel, dans les transports (routes, TGV, TER, RER, métro, etc.) comme sur les lieux de vie. Et il est possible de différencier voix-SMS de l'internet mobile. Son objectif est de démontrer que, malgré toutes leurs publicités, les opérateurs manquent de précision dans leurs informations autour du niveau de réception et de la qualité du réseau mobile.

Ce dispositif a d’abord été testé ces derniers mois en Nouvelle-Aquitaine avant d’être généralisé. L’objectif de l’Arcep est autant d’informer l’utilisateur que d’alerter les pouvoirs publics sur le droit à un accès à la couverture mobile de qualité. "Un enjeu majeur pour les territoires", estime l’organisme qui espère fournir ainsi un outil qui permette de "contribuer à l’élaboration de politiques publiques ciblées" en posant un diagnostic. L’Autorité de régulation veut aussi inciter les opérateurs à améliorer leur réseau en déplaçant la concurrence entre eux sur le terrain du service et pas seulement du prix.

Plus d'articles

Sur le même sujet