On a testé le HTC Vive, la réalité virtuelle en mouvement

NOUVEAU MONDE – Dans les pas des casques Oculus Rift et PlayStation VR, le HTC Vive tente de se faire une place au soleil de la réalité virtuelle. Avec une proposition toute autre : la possibilité d'évoluer (physiquement) dans ce nouvel environnement créé par ordinateur.

L'année 2016 sera indéniablement celle de la réalité virtuelle dans le jeu vidéo. Fer de lance de la nouvelle direction prise par l'univers vidéoludique qui se cherchait de nouveaux défis, le casque Oculus Rift est enfin en vente, quatre ans après avoir fait son apparition lors d'un projet de financement participatif couronné de succès etn deux ans surtout, après le rachat par Facebook. Avec un succès d'estime acquis au fil du temps, des présentations et des développements, Oculus Rift a forcément fait des envieux.


Sony a développé son propre casque de réalité virtuelle sous le nom de PlayStation VR, mais dédié aux seuls PlayStation 4. Comme l'Oculus Rift, le HTC Vive, 3e larron haut de gamme sorti ces dernières semaines, peut lui compter sur une bonne centaine de millions de PC de par le monde. Nous avons eu l'occasion de tester, dans les locaux du spécialiste des cartes graphiques Nvidia, ce dernier casque et ses promesses : vous offrir la liberté de mouvement dans un nouveau monde virtuel.

Qu'y a-t-il dans la boite ?

La boîte du casque HTC Vive est plutôt imposante. Il faut dire qu'en plus du casque déjà massif, on trouve deux capteurs à installer (avec leurs fixations) et deux manettes ainsi que pléthores de câbles et des écouteurs 3D. Les deux capteurs vont devoir être fixés plutôt en hauteur (éventuellement sur des pieds très stables) avec certaines distances à respecter (plus de 5 m de diagonale entre les deux stations). Vous trouverez sur le site de Vive toutes les informations pour réussir votre installation et la configuration du casque.


Pour 900 €, vous avez donc le pack prêt pour la réalité virtuelle. Il vous reste à lui associer un PC suffisamment puissant pour propulser le produit et vous faire vivre une expérience au minimum satisfaisante et fluide. Comptez à partir de 800 € pour un ordinateur apte au service. A noter que certains ordinateurs portables (​HP Omen, Lenovo, Acer Predator, Asus Rogue, MSI, etc.) sont désormais conçus pour des expériences de jeu vidéo incluant la réalité virtuelle.

Premières sensations

Le casque étant assez large, on peut être un peu inquiet au moment de l'enfiler. Mais vu que nous ne restons pas statiques, le poids ne se fait pas trop ressentir. Le casque se règle grâce à des scratches positionnés sur le côté. Il faut prendre conscience du fil pour éviter de se prendre les pieds dedans et c'est parti pour une bascule dans l'autre monde, manettes en main. Le casque compte une trentaine de capteurs tandis que chaque manette en embarque 24. Associés aux stations-capteur, la reconnaissance est optimale.


Avantage non négligeable, le menu qui apparaît dans l'écran du casque est très simple à utiliser depuis les manettes car un faisceau façon bâton indicateur vous montre où cliquer avec votre manette. Puis la partie se lance et vous voilà en immersion totale, capable de marcher, de saisir des objets, d'interagir à 360° dans un environnement virtuel. Un "grillage" apparaîtra dans le casque pour vous indiquer les limites de votre "pièce virtuelle". A la différence des concurrents, c'est une véritable plus-value de pouvoir vraiment bouger dans l'univers qui se dévoile sous nos yeux. Beaucoup plus rapidement, on se prend au jeu, on se baisse pour voir quelque chose sous le bureau virtuel, pour éviter un tir ennemi. On y est !

A quoi joue-t-on ?

Le HTC Vive profite d'un espace dédié sur la plateforme de jeux vidéo PC Steam intitulé Steam VR. Dessus, on trouve plus de 700 "jeux et expériences en réalité virtuelle", une partie étant gratuites ou pouvant atteindre une quarantaine d'euros pour les jeux les plus évolués (Aerofly FS2 est à 44,99 €). Nous avons eu l'opportunité d'en essayer plusieurs : VR FunHouse qui vous emmène à la fête foraine pour une succession de mini-jeux (tir à l'arc, ballons à éclater, basket, ball-trap, etc.) tout en vous permettant de profiter de toute la technologie et des gestes que vous pouvez réaliser grâce au moteur physique (amélioration de la jouabilité et du rendu). The Lab repose sur la même pratique multi-jeux, multi-expérience au milieu de la nature. The Blu (9,99 €) est une expérience au fond des océans, une balade au milieu des poissons et des baleines au rendu graphique haletant. On se plaît à marcher sur une épave au fond de la mer.


A tester également la reconstitution impressionnante de l'Himalaya dans Everest VR qui vous embarque pour une expédition depuis le camp de base jusqu'au sommet le plus haut du monde. Vous pourrez en faire l'ascension, admirer le panorama, ramasser des objets, grimper aux échelles… tout ça en finissant par avoir l'impression de froid environnant. Une simulation identique sur la lune est aussi en préparation (Mission Apollo 11). Nous avons laissé parler notre sens artistique sur Tilt Brush, une expérience développée par Google et qui permet de dessiner des œuvres graphiques tout en tournant autour, en se mettant au milieu et en se jetant une pluie d'étoiles pour parfaire le tout. Pour ceux qui veulent la jouer sportive, ne manquez pas Audioshield, sorte de Guitar Hero où vous devez taper avec votre bouclier virtuel sur des balles colorées. Dans le même esprit pour se défouler, Fruit Ninja VR ou son alter ego ZenBlade vont vous faire découper des fruits à coup de sabre.

Notre avis

Le casque de réalité virtuelle HTC Vive est sans doute l'expérience VR la plus réussie du moment grâce à sa capacité à laisser le joueur évoluer dans une pièce virtuelle. Le seul bémol est d'avoir ladite pièce suffisamment spacieuse pour pouvoir évoluer, et cela n'est pas donné à tout le monde. Graphiquement, le casque se situe plutôt sur le haut du panier avec ses deux écrans intérieurs Full HD (et il se murmure 4K sur le prochain modèle…). Mais tout dépend évidemment de la qualité initiale du jeu car il y a des simulations extrêmement léchées aussi bien dans la reconstitution (Everest, The Blu) que dans les graphismes (Trials on Tatooine, dérivé de la saga Star Wars). Si le HTC Vive reste un budget en termes d'investissement, les dernières cartes graphiques, notamment chez Nvidia, permettent désormais de faire tourner le casque sur des machines à partir de 600-800 €.


Prix : 900 € le pack -  De gratuit à 45 € par jeu acheté sur la plateforme Steam VR

Les plus

- La possibilité de bouger dans son environnement réel et virtuel

- La qualité graphique

- La reconnaissance des gestes

- Le nombre élevé de jeux et expériences disponible

Les moins

- Le prix du casque

- Le prix du PC pour utiliser le casque

- Le poids du casque

Et aussi

Les tags

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques