Seins nus ou xénophobie ? Un photographe défie la censure de Facebook avec un cliché

Seins nus ou xénophobie ? Un photographe défie la censure de Facebook avec un cliché

DirectLCI
CENSURE - Pour tester la politique de censure de Facebook, un photographe a posté une photo représentant une femme seins nus et un homme tenant une pancarte contenant des propos racistes. Devinez ce que Facebook a choisi comme censure...

Facebook est tatillon face aux mamelons, moins pour des propos xénophobes. C'est ce qu'a voulu démontrer Olli Waldhauer, un photographe allemand. En postant sur Facebook une photo représentant au premier plan un homme tenant une pancarte indiquant : "N'achetez pas aux étrangers" en allemand, et une jeune femme en culotte et seins nus en arrière-plan, il a voulu défier le réseau social.

"Je veux que Facebook efface la photo en raison de son contenu (raciste) et non à cause de la nudité" a-t-il déclaré, selon  Le Point . Le photographe savait que son cliché serait censuré mais sa revendication est restée lettre morte, Facebook a en effet bien censuré la photo deux heures après sa publication, mais pour motif de nudité. Le photographe a ensuite reposté sa photo sur  Twitter  avec le hashtag #nippelstatthetze (mamelons plutôt que dénigrement raciste) pour permettre le partage de ses opinions sur les réseaux sociaux. Le cliché n'a fait l'objet d'aucune censure sur le réseau social à l'oiseau bleu.

L'Allemagne ne veut plus des commentaires haineux

L'interpellation du photographe est contextuelle : dans une Allemagne qui gère pour 2015 l'accueil de centaines de milliers de migrants  demandeurs d'asile, les commentaires haineux sont nombreux sur Facebook. Le ministre de la Justice allemand Heiko Maas avait déjà épinglé le réseau social au sujet du respect de sa politique de suppression des commentaires à connotation raciste ou xénophobe en août.

Mais en choisissant le motif de la nudité pour la censure de ce cliché, Facebook Allemagne, qui a promis de prendre des mesures de contrôle des contenus, a oublié de montrer qu'un engagement fort était pris et respecté de son côté.

EN SAVOIR +
>> 
Photo d'une césarienne censurée par Facebook "Un reflet très triste de notre société"
>> 
Censure de l'Origine du Monde : peut-on poursuivre Facebook en France ?
>> 
Facebook : la nouvelle politique de censure expliquée point par point

Plus d'articles

Sur le même sujet