Wifi gratuit : vous prenez trop de risques avec la sécurité de vos données personnelles !

VIGILANCE – Selon une enquête réalisée par Norton by Symantec auprès de propriétaires d’appareils mobiles en quête de connexion, les dangers d’une connexion à des réseaux de wifi gratuit ne sont pas assez pris au sérieux. Et les internautes prennent même de très gros risques pour leur sécurité et leur confidentialité.

Avec les vacances, nombreux sont ceux qui vont traquer le wifi gratuit sur leur lieu de villégiature, dans les hôtels ou même sur la plage. Mais cela ne se fait jamais sans danger et un minimum de sécurité s’impose à chacun. "Si c’est gratuit, c’est vous le produit", a-t-on l’habitude d’entendre. Avec le wifi mis gratuitement à disposition un peu partout en France et dans le monde, c’est bien souvent le cas. Adresse email à fournir, coordonnées, géolocalisation à accepter ou publicité à regarder : le troc connexion-information est multiforme ! Mais ce n’est pas pour autant que vous ne risquez rien. 

55% des sondés prêts à fournir n’importe quelle information pour se connecter

Dans une enquête dévoilée ce lundi, Norton by Symantec tire la sonnette d’alarme face aux utilisateurs du monde entier, dont les Français qui ne prennent pas les risques très au sérieux. La quasi-totalité des internautes de l’Hexagone (87%) multiplie les comportements dangereux pour leur sécurité comme pour leur confidentialité.


Arriver à un endroit et pister déjà la connexion gratuite est devenu un réflexe pour 43% des sondés qui ne sont plus près à attendre plus que quelques minutes pour se connecter à peine installés au restaurant, au café, à l’hôtel, dans un magasin ou même chez un ami. 25% d’entre eux reconnaissent avoir déjà tenté de se connecter sans la permission du propriétaire du réseau, voire en cherchant à pirater ou deviner le mot de passe (7%).


55% des personnes interrogées sont prêtes à fournir n’importe quelle information, partager sur les réseaux ou à toute autre action pour avoir une très bonne connexion internet. C’est même devenu un critère décisif dans le choix de sa location ou de l’hôtel (70%), du moyen de transport (42%), du lieu de pause (32%) ou encore de la compagnie aérienne (37%), bien que celles proposant le wifi à bord soient encore en nombre réduit.

Pour Google Maps, les réseaux sociaux… ou le travail !

Pourquoi se connectent-ils à un réseau gratuit ? S’ils avancent que c’est avant tout pour économiser sur leur forfait data principalement (37%), la majeure partie de ces mobinautes se connectent pour pouvoir faire une recherche sur Google Maps ou toute autre appli de direction (46%), pour réceptionner mails ou messages d’un contact (47%), voire partager ses infos et photos sur les réseaux sociaux (24% - 44% chez les 18-20 ans). Certains le font aussi pour garder le contact avec le travail (26%). Un sondé sur six admet se connecter pour visionner des contenus pour adulte, et cela peut même intervenir chez un ami ! La fin des frais d’itinérance devrait aussi remédier en partie à cette situation.



69 % des Français continuent de penser que leurs informations personnelles sont en sécurité lorsqu’ils utilisent un réseau Wi-Fi public. Mais un sur cinq ne sait pas dire si le réseau public auquel il va se connecter est sécurisé ou non. "Il existe un énorme décalage entre ce que les gens pensent être un comportement sûr ou confidentiel sur un réseau wifi public et la réalité", explique Nick Shaw, vice-président et directeur général de Norton by Symantec. "Ce que l’on croit privé sur son appareil personnel est facilement accessible par des hackers via des réseaux wifi non sécurisés ou même des applications comportant des vulnérabilités en matière de respect de la vie privée."



Sondage réalisé entre le 18 mai et le 5 juin 2017 auprès de 15.532 utilisateurs de support mobile connectés à un wifi public, âgés de 18 à plus de 72 ans,  soit un échantillon de 1.000 personnes environ dans chacun des 15 pays supervisés (Allemagne, Australie, Brésil, Canada, Emirats Arabes Unis, Etats-Unis France, Hong Kong, Inde, Italie, Japon, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Royaume-Uni).

En vidéo

Dordogne : les habitants installent leur propre borne Wi-Fi pour se connecter à internet

Les bons réflexes pour profiter du wifi gratuit sereinement

De nombreux appareils sont programmés pour chercher en permanence à se connecter automatiquement ou à des appareils pouvant leur permettre de se connecter. Soit autant de risque pour vous. Quelques gestes simples peuvent vous permettre de vous accrocher à un wifi public l’esprit tranquille.


- Installer un VPN et se connecter par ce biais pour sécuriser sa connexion : optez pour un réseau privé virtuel reconnu, chez un vendeur de confiance. Cela va permettre de créer "un tunnel sécurisé" qui cryptera les données entrant et sortant de votre appareil.


- S’assurer que vous savez avec certitude l’origine du réseau wifi gratuit sur lequel vous vous connectez : ne partez pas à "la pêche" au wifi car vous risqueriez de tomber sur un pirate qui en profitera pour récupérer toutes vos données personnelles et usurper facilement votre identité. Cette situation est fréquente dans les gares ou les lieux publics où les hackers créent un réseau avec un nom approchant pour tromper l’internaute.


- Vérifier que le réseau est sécurisé ou le site sûr : n’hésitez pas à vous assurer que votre navigation se fait sur des sites dont l’adresse commence par HTTPS et qui affiche un cadenas.


- Eviter d’enregistrer vos mots de passe à ce moment-là, de lire vos mails, accéder à votre compte bancaire, poster des photos ou surfer sur des sites peu recommandables : pas besoin de partager ces informations pour prendre des risques.


- Désactiver le partage sur vos appareils pour ne pas permettre la connexion à votre tablette ou smartphone de la part d’utilisateurs non reconnus


- Si vous êtes abonnés Free, Orange, Bouygues ou SFR, ces opérateurs proposent à leurs clients des hotspots un peu partout pour vous connecter gratuitement. Assurez-vous d’avoir vos codes et d’avoir fait une demande d’accès !

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques