Au fait, de quoi allez-vous mourir ?

Au fait, de quoi allez-vous mourir ?

L'INSTANT GLAUQUE – Un statisticien a créé un site interactif qui calcule en temps réel les causes probables de décès en fonction du sexe, de l'origine et de l'âge de l'internaute.

Voilà une question qui fait bouillir l'humanité. Nous allons tous mourir, c'est un fait. Mais comment ? Le mystère, qui fait aussi le charme de la vie, reste entier ou presque. Nathan Yau, un statisticien de l'université de Californie à Los Angeles, s'est attaqué à l'épineuse (et morbide) question en créant un module dédié sur son site, FlowingData .

L'outil interactif, qui ressemble presque à un jeu , vous propose de découvrir les causes les plus probables de votre mort, en fonction de votre sexe, de votre origine et de votre âge. Infections, cancer, problèmes sanguins, respiratoires, digestifs ou encore mentaux sont au menu de ces tragiques pronostics.

Cas pratique

Prenons le chef de cette rubrique chez metronews (oui, mon patron), par exemple : un homme blanc de 33 ans. À 50 ans, les causes de sa mort seront probablement infectieuses, cancéreuses ou externes. Il n'aura cependant que 8% de chance de trépasser à cet âge peu avancé.


À 90 ans en revanche, les deux principales causes de son décès seraient un cancer ou une maladie de l'appareil circulatoire, qui restent toutes deux largement en tête des pronostics quelle que soit l'origine du sujet. Dans ce cas, ses chances de rejoindre l'autre monde ont grimpé à 91%.

Ces données sont calculées à partir des chiffres fournis par les centres de prévention et de contrôle des maladies aux Etats-Unis et prélevés entre 1999 et 2014. Le mode de vie étant sensiblement différent en Europe, les causes de décès le sont aussi. D'autres sites, dont la fiabilité reste encore à prouver, peuvent également calculer le jour de votre mort en fonction de votre mode de vie. De quoi se préparer efficacement à passer l'arme à gauche.

À LIRE AUSSI
>> Il prétend avoir greffé un corps à la tête d'un singe
>> Lemmy Kilmister est mort des suites d'un cancer de la prostate
>> Un mathématicien démonte par A+B un slogan McDonald's

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques