Australie : pourquoi 5000 cadavres de chauves-souris sont-ils tombés du ciel ?

Australie : pourquoi 5000 cadavres de chauves-souris sont-ils tombés du ciel ?

ENVIRONNEMENT - Des milliers de chauves-souris sont mortes samedi dans la petite ville de Casino, en Australie, à cause d'une hausse record des températures. Une odeur insupportable de cadavres a depuis envahi les rues.

Les rues de Casino, à 600 km au nord-est de Sidney, sont devenues noires depuis samedi. Le sol de la petite ville australienne est jonché de plus de 5000 cadavres de roussettes, une race de chauve-souris. Une mort soudaine et massive provoquée par une hausse inhabituelle des températures, qui sont montées jusqu'à 44 degrés ce week-end.

Une odeur insupportable

Les résidents de ce quartier calme ont assisté à un spectacle désolant. "Les chauves-souris n'étaient pas seulement partout où je regardais au sol, mais aussi suspendues dans les arbres, mortes. Beaucoup de petits s'attachaient au cadavre de leur mère. J'ai été affligé de voir une telle perte massive de la vie", a témoigné Dee Hartin, l'auteur de la photo, au Huffington Post UK.

Si certaines zones sont désormais inaccessibles, c'est surtout l'odeur qui est devenue insupportable. La chaleur ne favorise pas une décomposition discrète des carcasses. Une opération de déblaiement a été lancée.

Sauvetage des bébés

Quant aux bébés encore en vie, les membres de WIRES , une association de sauvetage des animaux, s'activent pour les secourir. Chacun doit être réhydraté et pris en charge individuellement.

En revanche, le directeur du conseil de la vallée de Richmond, John Walker, a déconseillé à la population de s'approcher de la zone : "Les gens ne devraient pas essayer d'aider les chauves-souris vivantes eux-mêmes car elles pourraient transmettre le lyssavirus en mordant ou en griffant", a-t-il précisé au Daily Telegraph.

L'urgence est en tout cas notable. Les roussettes sont essentielles au maintien des forêts. Elles dispersent en effet les graines et profitent à la pollinisation des fleurs.
 



QUAND Y EN A PLUS, Y EN A ENCORE
>>  Les "instants meugnons" de metronews
>>  D'autres infos insolites
>> 
Le Bon Coin : les pires annonces  
>>  La preuve que la bêtise humaine n'a pas de limite

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques