Changement d’heure : cinq questions pour percer le mystère

Changement d’heure : cinq questions pour percer le mystère

HEURE D’ÉTÉ – Dans la nuit du 26 au 27 mars, nous passerons à l’heure d’été. Faut-il avancer ou reculer d’une heure ? Economise-t-on encore de l’énergie en déréglant la montre ? Cette bascule va-t-elle influer sur notre moral ? Nous avons répondu aux questions fréquentes sur le changement d’heure.

"À 7h aujourd’hui, il sera en fait 8h. Non, à 8h après le changement, il sera 9h en réalité… Ou 10h ?" Nous avons tous, sans exception, eu peu ou prou cette discussion récemment. Dans la nuit du 26 au 27 mars, nous passerons de l’heure d’hiver à l’heure d’été. Et, chaque année, c’est toute une histoire. Nous avons démêlé ce fourbi.

 Alors, une heure de plus ou une heure de moins ?
Arrêtez de vous torturer, voici la réponse tant attendue. Dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 mars (donc techniquement le 27 mars), à 2h du matin, nous rajouterons une heure sur nos horloges – notez que si elles datent du XXIe siècle, elles le feront toutes seules. Il sera donc brutalement 3h du matin. Pour vous repérer, le soleil qui se sera levé la veille vers 6h40, pointera le bout de son nez à 7h40 dimanche matin.

► Pourquoi change-t-on d’heure ?
Nous changeons d’heure depuis 1975. Au lendemain du premier choc pétrolier de 1973, catastrophiques pour l’économie du pays, le gouvernement Chirac décide d’instaurer ce décalage de l’heure officielle. La France avait déjà connu cette alternance entre l’heure d’été et l’heure d’hiver en 1916, finalement abandonnée en 1945. L’objectif était – il l'est toujours – d’éviter la consommation d’électricité nécessaire à l’éclairage, en décalant la luminosité naturelle vers le soir.

► Mais quelle énergie économise-t-on vraiment ?
En avançant d'une heure, on profite davantage du soleil. Et on allume donc moins la lumière. Combien cela fait-il économiser sur la facture ? Environ 10 centimes par jour pour une famille. C'est en effet le coût moyen de 60 minutes d'électricité pour éclairer une maison. En comptant aussi les magasins, les entreprises et l'éclairage public notamment, le changement d'heure fait finalement économiser 440 gigawattheures chaque année, selon les calculs de l'agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie . Ce qui correspond à un an d'éclairage d'une ville de 800.000 habitants telle que Marseille.

► Est-ce que ça fait du bien au moral ?
Perdre une heure de sommeil n'est pas ce qu'il y a de plus bénéfique pour la santé. Une étude scientifique, publiée en janvier 2015 dans la revue International Journal of Obesity, a démontré qu'en déréglant le rythme circadien (qui régule les cycles éveil-sommeil), le changement d'heure peut provoquer l'obésité, le diabète, voire des maladies inflammatoires. Pas très réjouissant. Mais il y a quand même une bonne nouvelle dans cette histoire. Le soleil se lève plus tôt et on peut davantage en profiter. La lumière naturelle active la sécrétion de cortisol, une hormone qui aide à réguler les fameux rythmes circadiens. Du coup, la fatigue se fait moins sentir au réveil. De quoi attaquer les journées printanières du bon pied.

► Qui change d’heure dans le monde ?
La France n’est pas le seul pays à tricher sur l’horloge. Si vous aimez les voyages, vous aurez remarqué qu’en Europe, très peu de pays sont décalés par rapport à la France (l’Angleterre, l’Ukraine, la Roumanie…), quelle que soit la saison. Depuis 1998 , l’Union européenne s’est entendue pour adopter le changement d’heure et faciliter les échanges entre pays membres. L’Amérique du Nord a adopté la tendance en 2007, le deuxième dimanche de mars. La Chine et la Russie sont quant à elle revenues sur le changement d’heure, respectivement en 1992 et en 2011.


À LIRE AUSSI

>> Changement d'heure 2016 - Quel jour passe-t-on à l'heure d'été ?
>> La Corée du Nord crée son propre fuseau horaire
>>  Pourquoi le passage à l'heure d'hiver est dangereux pour les piétons

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques