Elle dépose un livre dans la rue et écope de 68 euros d'amende

Elle dépose un livre dans la rue et écope de 68 euros d'amende

DirectLCI
DÉLIT LITTÉRAIRE - Gwenaëlle se dit sidérée. Adepte du libre partage de livre, cette Parisienne a déposé fin janvier un livre sur un trottoir de la capitale en espérant "qu'il trouve son propriétaire". Ce geste lui a valu une amende de 68 euros. Aujourd'hui la mairie de Paris se rétracte.

L'acte de générosité lui est revenu très cher. Gwenaëlle, passionnée de littérature, a écopé le 31 janvier dernier d’une amende de 68 euros pour avoir déposé un livre sur un trottoir du XVIIIe arrondissement de la capitale. Cette militante pour l’accès à la culture et aux livres souhaitait offrir un ouvrage à un inconnu N’ayant pas à sa disposition de "boîte à livres", elle dépose celui-ci sur le bitume. 


Une coutume dont elle est familière. Mais comme le rapporte France Bleu, des policiers municipaux zélés l’ont prise sur le fait et ont dressé un procès-verbal pour... "dépôt d’ordures" sur la voie publique. La même sanction que pour un jet de mégot de cigarette.

La marche arrière de la mairie de Paris

Sidérée, la Parisienne raconte aux journalistes de France Bleu avoir trouvé la situation "assez symptomatique de notre époque, où le fait qu'on essaye de tout cadrer et d'appliquer la loi avec zèle nous fait perdre notre bon sens". Son témoignage a, depuis, suscité de nombreuses réactions de soutien de la part des internautes. 


Des réactions qui la réconfortent, rassurée de voir "qu'il y a encore des gens debout, des gens qui ont envie de mettre de la poésie dans la vie". Elle envisageait, selon France Bleu, de contester l’infraction jusqu’à ce que… la mairie de Paris réagisse ce jeudi dans un tweet en affirmant qu’il s’agissait "d’une erreur". "Paris aime les livres et encore plus ceux qu’on partage. Nous allons annuler l’amende".

Plus d'articles

Sur le même sujet