La belle histoire du jour : il marche 10 heures par jour pour aller travailler, ses collègues lui font une belle surprise

La belle histoire du jour : il marche 10 heures par jour pour aller travailler, ses collègues lui font une belle surprise

SOLIDARITÉ- Un cuisinier de Mentor dans l’Ohio marchait chaque jour cinq heures à l’aller et cinq heures au retour pour arriver à temps au travail. Quand ses collègues l’ont appris, ils ont décidé de se cotiser pour lui offrir une voiture.

Pour Kevan Finley, le réveil sonnait à trois heures du matin chaque jour de travail. Cet homme de 30 ans parcourait les 20 kilomètres qui séparent Mentor, sa ville dans l’Ohio, d’Euclid, où il travaille. Cuisinier dans un restaurant de la chaîne américaine Ruby Tuesday depuis juin 2016, Kevan est toujours arrivé à l’heure sans jamais se plaindre. Il n’a même jamais parlé de sa croisade quotidienne.

Quand un geste de générosité change la vie

Le 1er octobre au matin, alors que Kevan marchait sur le bord de la route sous une pluie fine, un policier s’est arrêté en voiture pour le déposer devant le restaurant. L’agent Phil Croucher a discuté avec lui et découvert l’exploit quotidien du jeune homme, qui économise peu à peu pour s’acheter un permis de conduire et une voiture.

Touchée, la femme d’un témoin de cette scène, Debi Attwood Boehlefeld,  a décidé de partager cette histoire sur Facebook. Et la magie du web a opéré. De messages en partages, les collègues de Kevan ont fini par apprendre la situation. "Il n’a jamais demandé à personne de le reconduire chez lui", s’est étonné la responsable du restaurant, Kelly Parcell-Cobb, interrogée par la chaîne WKYC. "Il vient tous les jours et fait vraiment du bon travail".

Mobilisation générale pour Kevan

Pour faire la surprise à leur collègue exemplaire, les autres employés ont décidé d’ouvrir une cagnotte pour lui permettre d’acheter une voiture. Pour ajouter à leur participation, ils ont même créé une page GoFundMe. En 17 jours, ils ont réussi à amasser 10.000 dollars (près de 9200 euros) pour Kevan.


Le propriétaire d’une concession à Euclid a même mis une voiture de côté pour le marcheur, et offert 1000 dollars (920 euros) de sa poche. "Je n’aurai plus à marcher cinq heures pour aller travailler", se réjouit Kevan, ému par cette mobilisation. "Mon trajet sera d’à peu près 20 minutes", calcule-t-il.

Plus d'articles

Sur le même sujet