La question de la semaine : pourquoi prend-on le jus quand on se fait la bise ?

La question de la semaine : pourquoi prend-on le jus quand on se fait la bise ?

DIS POURQUOI – Vous vous penchez pour faire la bise, ou serrez la main de quelqu'un, et paf ! Chacun reçoit une décharge. C'est embêtant, voire douloureux. Et manifestement, il se passe quelque chose de chimique entre vous. Mais quoi ?

Les faits
Sentir que "le courant passe", avoir un "coup de foudre", ou "des atomes crochus"... Visiblement, l'amour a quelque chose d'électrique. Faut-il comprendre que recevoir une décharge lorsque vous touchez votre moitié et/ou vos amis prouve que vous êtes chimiquement connectés ? Le petit "tic" sentencieux (et très agaçant) qui survient lors de ces contacts serait-il un signe ?

Pourquoi
La réponse est : non. Les coups de jus que vous recevez sont davantage liés à vos chaussures qu'à l'alchimie de l'amour. Ce phénomène est lié à l'électricité statique, et pour bien comprendre, il faut rejoindre le monde merveilleux des atomes. Vous savez, ces toutes petites billes qui créent la matière. À l'intérieur de chaque atome, le noyau porte une charge positive (le proton), autour duquel virevoltent des charges négatives (les électrons). Bon.

Électron seul cherche proton disponible

Comme la nature fait bien les choses, chaque objet et chaque personne, vous, moi, votre âme sœur, votre belle-mère, et tous vos copains sont remplis d'autant de charges positives que de charges négatives. Mais si par mégarde vous vous frottez à un objet dont les électrons aiment folâtrer en surface (parce que tout les monde aime frictionner les ballons de baudruche), vous allez récupérer ces petites particules négatives sur vous. Et si en plus, vous portez des semelles en caoutchouc (un isolant), ces particules ne pourront pas s'enfuir dans le sol et vont stationner dans votre corps.


Et vous l'aurez devinez, ces électrons squatteurs perturbent l'équilibre délicat de votre propre charge, et vont chercher à tout prix à rejoindre quelque chose, n'importe quoi, de positif pour rétablir la neutralité électrique. Et ce "n'importe quoi" pourrait bien être... quelqu'un à qui vous faites la bise - ou une poignée de porte. Une partie des électrons va passer chez cette personne chargée positivement, contre des protons qui s'inviteront chez vous pour remettre un peu d'ordre dans votre charge. Ce bon procédé électrique entre votre ami et vous provoque la fameuse décharge.

Conclusion
Prendre le jus quand on touche quelqu'un ou quelque chose n'a rien à voir avec un coup de foudre. Il s'agit simplement d'un déséquilibre dans les charges électriques des deux personnes en contact. Lorsque les charges voyagent d'un corps à l'autre, le courant passe et créé une décharge, qui peut parfois se mesurer en dizaines de milliers de volts , à une intensité très faible bien sûr, ce qui fait que vous ne mourrez pas en faisant la bise. Pour empêcher ce phénomène d'arriver , vous pouvez toucher un mur ou un objet métallique pour vous décharger avant de tendre la joue.

Et il faut (vraiment) arrêter de câliner les ballons avec des santiags.

LA DERNIÈRE QUESTION DE LA SEMAINE >> Pourquoi les oiseaux forment-ils un "V" en volant ?

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques