La question de la semaine : quels sont les animaux les plus intelligents ?

La question de la semaine : quels sont les animaux les plus intelligents ?

DIS LESQUELS – Une étude récente révèle que la taille du cerveau des animaux, par rapport à leur corps, pourrait être directement liée à leur capacité à résoudre des problèmes. Selon ces conclusions, le chien serait plus malin que le chat.

Les faits
On les trouve mignons, attachants, effrayants, surprenants... Les animaux sont scrutés sous toutes leurs coutures, mais plus rarement quand il s'agit de leur intelligence. La question, très controversée, est notamment de savoir si la taille du cerveaux chez nos amies les bêtes a une incidence sur leurs facultés mentales. En clair, une souris serait-elle moins futée qu'un éléphant, parce qu'elle est beaucoup plus petite ?

Lesquels
Dans une étude parue en décembre , des chercheurs de l'université de Wyoming aux Etats-Unis ont fait un test sur 39 espèces de carnivores dans neuf zoos différents. Ils ont présenté une énigme (modeste) à chaque animal : ouvrir une boite en 30 minutes pour accéder à sa nourriture. Leur conclusion : "Les espèces dotées d'un plus grand cerveau par rapport à la taille de leurs corps ont été plus efficaces que les autres".

Au total, seuls 35% des animaux testés ont réussi à résoudre leur "casse-tête", détaille le site Eurekalert . Et les grands vainqueurs de l'expérience sont... les ours, avec 70% de réussite. En bas du classement, les chercheurs ont trouvé les suricates et les mangoustes, qui n'ont pas réussi une seule fois à ouvrir leur boîte. Si la taille relative du cerveau détermine visiblement l'astuce des bêtes, les scientifiques ont cependant constaté que les gros animaux étaient moins débrouillards que leurs petits homologues. Ils ajoutent que la dextérité manuelle n'a pas d'influence sur ce test.


En allant plus loin (l'étude n'a été faite que sur des mammifères), parmi les animaux dont le céphalée est relativement gros par rapport à leur taille, et qui, par conséquent, seraient plus malins, on retrouve les requins, les dauphins, mais aussi les perruches ou les perroquets, rappelle Sciences et Avenir . Dotés de cerveaux plus modestes, la caille, le hérisson ou la poule domestique seraient donc moins gâtés. Les chercheurs insistent également sur l'importance de l'environnement chez l'animal. Les membres de grands groupes (les éléphants, par exemple) se sont révélés globalement plus doués que les animaux solitaires, disent-ils.

Conclusion
La sagacité des animaux serait donc en partie une question de taille de cerveau. Mais cette taille doit être relative au corps de la bête. Le cachalot, qui possède le plus gros cerveau du règne animal (7,8 kg pour une masse de 15.000 kg), sera moins astucieux qu'un dauphin (un cerveau de 1,7 kg pour une masse de 150 kg maximum). Et ce rapport, aussi appelé coefficient d'encéphalisation , pourrait mettre fin à des décennies de débats chez vous. Chez nos animaux de compagnie, le chien (1,17) battrait donc le chat (1,00), qui lui-même serait plus malin que la souris (0,50).

Loading...

Loading...


LA QUESTION DE LA SEMAINE DERNIÈRE >> Combien de partenaires sexuels faut-il avoir connu ?

A LIRE AUSSI >> Retrouvez toutes nos questions de la semaine

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques