Les aliens ne répondent pas... car ils sont morts

Les aliens ne répondent pas... car ils sont morts

VIE AILLEURS - Un groupe d'astrobiologistes australiens a calmé les fantasmes des fans de science-fiction. Ils avancent que si les extra-terrestres ont un jour existé, ils sont désormais morts à cause de l'instabilité de leur potentielle planète. D'où leur silence.

Des astrobiologistes, ceux qui creusent l'hypothèse d'une vie ailleurs, affirment que nos voisins de l'espace auraient une bonne raison de rester silencieux : ils sont morts.

Publiée par l'Université nationale australienne le 21 janvier, cette étude montre que les petits hommes verts n'auraient pas supporté l'instabilité physique de leur planète.

Une vie trop fragile sur des planètes trop instables

Depuis les années 1960 et le programme SETI , l'humanité cherche en vain à capter des messages qu'une civilisation venue d'ailleurs pourrait émettre. "L'univers est probablement rempli de planètes habitables, donc beaucoup de scientifiques pensent qu'il doit grouiller d'aliens", explique Aditya Chopra qui a mené la recherche. Perdu. Les formes de vie extra-terrestres, si elles ont existé, seraient trop fragiles à l'état élémentaire pour évoluer, s'adapter à leur environnement changeant et donc survivre, défendent les chercheurs.

À LIRE AUSSI >> Des scientifiques découvrent une 9e planète dans le système solaire

Pour prospérer, les formes de vie primaires, des microbes par exemple, doivent réguler les gaz à effet de serre comme l'eau et le dioxyde de carbone afin d'obtenir une température stable à la surface de la planète. En clair : l'astre et ses habitants entretiennent un équilibre fragile qui permet, ou pas, à l'environnement d'être vivable. Un challenge de taille quand on sait que les planètes de notre galaxie sont hautement inconstantes.

La théorie de l'extinction

"Il y a quatre milliards d'années [à la naissance de notre planète, ndlr], la Terre, Vénus et Mars étaient peut-être habitables, illustre le chercheur, cependant, près d'un milliard d'années après leur formation, Venus est devenu une serre chaude et Mars s'est transformée en congélateur". Les fossiles retrouvés dans l'univers seraient ainsi des traces d'une vie éteinte et post-apocalyptique.

À LIRE AUSSI
>> Vous cherchez des aliens ? Suivez le guide
>> VIDÉOS – Les Belges ont vu plus d'ovnis en 2015 que l'année précédente
>>
Chine : pourquoi ces voitures lévitent-elles soudainement ?

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques