L’instant meugnon : ces chiens paresseux ont trouvé des techniques parfaites pour ne pas bouger

L’instant meugnon : ces chiens paresseux ont trouvé des techniques parfaites pour ne pas bouger

MIGNON – Ah le printemps ! Les chiens font leur première sortie au soleil, s’ébrouent dans l’herbe grasse, se défoulent dans les parcs ou se laissent aller à de longues siestes. Au grand désespoir de leurs maîtres, certains aiment tellement ces instants de liberté qu’ils ont trouvé des astuces imparables pour faire durer le plaisir. Obstinés, dites-vous ?

Au grand air ou à la maison, les chiens ont comme nous leurs petites lubies. A l’approche du printemps, les meilleurs amis de l’homme ne cachent pas leur joie, et certains sont prêts à tout pour que ces petits bonheurs du quotidien durent le plus longtemps possible. Le coup du mort, du regard mignon, de l’ignorance ou des grands cris désespérés : voici une sélection des cinq techniques (plus ou moins) efficaces que les toutous ont trouvées pour parvenir à leurs fins.

 "Mais si, je te dis que je suis mort !"
Ah les parcs au printemps ! Ce golden retriever vu plus de 6,5 millions de fois depuis 2013, ne s’en lassera probablement jamais. Et pour faire durer le plaisir, il n’hésite pas à s’aplatir au sol et à faire le mort, au grand désarroi de son maître. Une seule chose parvient cependant à faire fléchir ce chien paresseux : son bâton… dans la bouche de son maître.

► "Et si je me plantais sur son sac de sport ?"
Ce que Dash aime plus que tout, c’est passer ses weekends de printemps avec son maître à la maison. Le seul point noir : la gym à 11h tous les samedis matins. Quelle solution pour empêcher ce départ déchirant ? Prendre le problème à la source. En mars 2013, Dash a décidé de se planter sur le sac de sport de son compagnon. "Et s’il insiste, je grogne".


► "Cours toujours, je ne te re-gar-de-rai pas."
Pour Kona, cette chienne de Floride, rien ne vaut le siège du conducteur, qui lui est (pour des raisons évidentes) interdit. Comment squatter la place du pilote ? Facile : l’ignorance. Parfaitement immobile sur le siège interdit, il a fallu une bonne minute à son maître pour capter son attention dans cette vidéo de 2014, et finalement convaincre la chienne qu’il vaut mieux laisser le volant à un bipède.


► "Nooooooooon ! S’il te plaaaaaît !"
Parfois, il suffit de le dire. Pour ce husky qui refuse de quitter son parc à chiens, tout est dans la complainte. A chaque appel de sa maîtresse, les lamentations dramatiques de ce comédien redoublent d’intensité. Sa maîtresse s’est même amusée à traduire en anglais les jérémiades de son chien en juin 2013, qui accepte soudain de quitter le parc… en suivant les copains.


► "Je vais lui faire le coup du regard mignon"
Cette technique est vieille comme le monde. Si ces fidèles toutous ne peuvent avoir leur maître par la force, pourquoi ne pas tenter la persuasion ? Tête baissée et grand yeux suppliants devraient faire l’affaire pour obtenir le droit de rester sur le lit. C’est tout du moins ce que pense Connor, ce chien filmé en juin 2015, qui rêve de pouvoir somnoler sous la couette avec ses maîtres.


LE DERNIER INSTANT MEUGNON
 >>  Ces ours se dégourdissent les pattes après leur longue sieste hivernale

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques