L'invention à glisser sous la peau pour contrôler soi-même l'éjaculation

L'invention à glisser sous la peau pour contrôler soi-même l'éjaculation

SCIENCE – Un menuisier allemand a développé un nouveau moyen de contraception masculin. À l'aide de deux petites valves installées sur les canaux éjaculateurs, les hommes pourraient contrôler leur production de sperme grâce à un simple bouton On et Off sous la peau.

Aurait-il plié le débat de la contraception masculine avec un simple bouton On/Off ? Clemens Bimek, un menuisier allemand, a développé le Bimek SLV , un dispositif pour contrôler la production de sperme à l'aide d'une sorte de clapet sous la peau, que l'homme pourra activer ou désactiver à la main. En contrôlant son éjaculation, il pourra ainsi se stériliser sur commande et éviter les grossesses involontaires.

À LIRE AUSSI >> Elle accepte de coucher avec un vierge de 43 ans doté d'un pénis bionique

Ces petites valves font la taille d'"ours en gélatine", selon leur créateur. Il faut une demi-heure d'opération et la coquette somme de 5000 euros pour les installer, sous anesthésie locale. Grâce à une petite incision, les deux canaux éjaculateurs du patient sont soulevés et sectionnés. Dans chacun, le chirurgien glisse un tube qu'il referme avec un capuchon protecteur. "Le clapet est ensuite relié aux canaux, qui sont replacés dans les testicules", explique l'inventeur.

Les avis divergent

Soutenu par l'urologue Hartwig Bauer qui s'occupe des opérations, ce projet ne fait toutefois pas l'unanimité. Auprès du journal Der Spiegel, Wolfgang Bühmann, porte-parole de l’Association professionnelle des urologues allemands, reste sceptique : "À mon sens, cette implantation de valves pourrait causer une lésion sur le canal en question".

Autre réserve : le clapet pourrait se boucher s'il reste fermé trop longtemps, selon le professionnel. Pour l'heure, cette trouvaille n'a pas été officiellement approuvée, même si ces valves contraceptives seront testées sur 25 volontaires cette année. Le menuisier allemand est, à ce jour, le seul à les porter.

À LIRE AUSSI
>> Il risque la prison pour avoir traité un plat traditionnel de "pénis de cheval" sur Facebook
>> Londres : un Saoudien accusé de viol convainc les juges qu'il a pénétré la jeune femme "par accident"
>>
I l trompe une femme sur sa vraie identité sexuelle en utilisant un faux pénis

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques