Une fillette de 4 ans appelle le 17 car elle s’ennuie : les gendarmes restent 45 mn en ligne avec elle !

Une fillette de 4 ans appelle le 17 car elle s’ennuie : les gendarmes restent 45 mn en ligne avec elle !

MIGNON – Une petite fille de 4 ans, qui s’ennuyait seule chez elle, a décidé vendredi de composer le 17 pour tuer le temps et s’offrir quelques instants de discussion. Quarante-cinq minutes plus tard, lorsque sa mère est finalement rentrée, la fillette était toujours en ligne avec les gendarmes.

Voilà de quoi attendrir même les plus insensibles cœurs de pierre. La gendarmerie de l’Oise a rapporté sur sa page Facebook (voir ci-dessous) une histoire aussi adorable qu’atypique : vendredi, vers 17 h 30, un opérateur du Centre d’Opérations et de Renseignement de la Gendarmerie de Beauvais s’est retrouvé à discuter avec une fillette de 4 ans pendant plus de 45 minutes. 


Comme le rapportent les forces de l’ordre, la petite fille, qui tuait le temps seule chez elle et à qui les parents ont appris à composer les numéros d’urgence, a en effet décidé d’appeler le 17 afin de rompre l’ennui et de s’offrir quelques instants de conversation.

La fillette veut inviter le gendarme à son anniversaire

Sans doute surpris par le profil de son interlocutrice, le gendarme au bout du fil commence par s'assurer que tout va bien pour la fillette, tandis que l’un de ses collègues effectue les recherches nécessaires pour identifier et joindre les parents. Une patrouille est même été envoyée sur place par précaution. Finalement contactée, la maman indique être sortie faire une course et dit ne plus en avoir pour longtemps. 


À son retour, celle-ci s’aperçoit que sa fille est toujours au téléphone. L’opérateur, qui vient de passer trois quarts d’heure à discuter avec l’enfant, lui explique alors les dangers de laisser un enfant seul dans une maison. 


Une mise en garde utile qui n’a toutefois pas empêché le fonctionnaire d’apprécier son échange avec la fillette. Et pour cause : la gendarmerie a souligné que la petite "avait beaucoup de conversation et posait de nombreuses questions". Manifestement heureuse de la conversation, elle aussi, la jeune demoiselle veut désormais offrir un doudou au militaire et l’a invité à son prochain anniversaire. 

En vidéo

En formation avec les réservistes de la gendarmerie

Plus d'articles

Les tags

    Sur le même sujet

    En ce moment

    Rubriques